Baladodiffusion et enseignement

4. Usages dans l'enseignement primaire

Français

Académie de Bordeaux

Lecture nomade - École d'Orthevielle

ecole primaire d’orthevielle

École d'Orthevielle - Landes

Lecture nomade

« Il s’agit de donner la possibilité aux enfants en difficulté d'enregistrer leur lecture sur des baladeurs numériques vidéos et de visualiser les podcasts de remédiation enregistrés par la classe sur le Tableau Numérique Interactif, et contribuer ainsi à leur réussite scolaire. Ce moyen d'enregistrement mis à leur disposition favorise aussi une évolution dans les rapports famille-école, le soutien mis en place est mieux accepté, car valorisant, et établit une relation de confiance et de compréhension. »

Voir le site de l'école d'Orthevielle

« À l’école primaire d’Orthevielle, dans les Landes, les enfants en difficulté ont la possibilité d’enregistrer leur lecture sur des baladeurs numériques vidéos. Les podcasts de remédiation sont ensuite enregistrés sur le Tableau Numérique Interactif de la classe puis diffusés sur le site Internet de l’école.
Non seulement ce moyen d’enregistrement contribue à leur réussite scolaire mais favorise aussi une évolution dans les rapports famille-école. Le soutien mis en place est mieux accepté, car valorisant, et établit une relation de confiance et de compréhension. »

Quelques séquences réalisées sur TBI
curiosphère
L’impact de la baladodiffusion sur l’apprentissage

«Les lauréats du Forum des enseignants innovants
Annie Girard, enseignante, utilise le baladeur comme outil d’apprentissage et d’implication des familles dans la scolarité de leurs enfants. Ceux-ci apprennent à lire en s’enregistrant chez eux sur leur baladeur. Ils participent aussi à la création de podcasts mis à disposition sur le site de l’école, qu’ils peuvent consulter chez eux sur leur baladeur, ou en classe avec le tableau blanc interactif.

Voir le témoignage d'Annie Girard en vidéo

« La production de podcasts a créé une dynamique de projet au sein de la classe, une collaboration entre les élèves et un climat favorable aux apprentissages. Selon Annie Girard, institutrice d’une classe de CE1, l’outil informatique dans l’apprentissage suscite un élan d’enthousiasme, de dynamisme, d’esprit collaboratif et redonne un sens aux apprentissages. Dans sa classe, une fois par semaine, un élève enregistre sur un baladeur numérique prêté par l’école sa lecture hebdomadaire. Elle est écoutée le lendemain par l’ensemble de la classe. Le groupe partage ainsi ses différentes lectures et peut suivre les histoires des copains. Les enfants en difficulté ont tout leur temps à domicile pour enregistrer leur lecture, la reprendre, la réécouter, la finaliser.
Annie Girard rapporte qu’une fois la lecture d’un enfant du voyage était accompagnée par la guitare de son papa. Ce moment partagé a transformé le moment de lecture matinal où tout le monde lit devant les autres et où les enfants se trouvent confrontés au regard des autres.
Elle concède que cette méthode ne résout pas tout mais insiste sur le fait que les parents d’élèves sont fiers qu’on leur fasse confiance. Les enfants du voyage et les enfants en difficulté se sentent valorisés et prennent toute leur place au sein du groupe classe. Leurs résultats progressent. Il est impossible d’affirmer que « c’est gagné ». Mais la voie semble positive par rapport à leurs apprentissages.  »
Source : Savoir lire