Baladodiffusion et enseignement

5. Usages dans l'enseignement secondaire

Langues vivantes

Ce que disent les rapports

Modalités et espaces nouveaux pour l'enseignement des langues
IGEN - Reynald Montaigu, Raymond Nicodeme
«  A partir des visites effectuées, le rapport souligne les apports spécifiques de chaque technologie étudiée : la baladodiffusion, les ENT, le tableau blanc interactif, la visioconférence et les divers outils d’aide à l’évaluation. »
Voir plus particulièrement :  Baladodiffusion – i-Pods : usages nomades (p. 7-11)

Les apports pédagogiques
« Les apports pédagogiques sont essentiellement observables dans les domaines de la compréhension de l’oral et de l’expression orale.
Les apports majeurs de la baladodiffusion en langues vivantes sont les suivants :
>  dédramatisation de l’oral ;
>  prise de distance de l’élève par rapport à sa propre production ;
>  mise en oeuvre d’une pédagogie différenciée et individualisée
    - en phase de compréhension
    - en phase de production
>  évaluation de l’oral.
En phase de compréhension, les effets de la prise de recul par rapport à la rapidité du flux de la langue sont évidents dans la mesure où l’écoute peut être active (avec un document permettant de structurer la compréhension), interrompue et répétée selon les besoins de l’élève. Il en résulte forcément une dédramatisation de l’activité par le fait qu’elle devient un exercice personnel, individualisé qui évacue le stress lié à l’urgence de la situation.
Par ailleurs, en phase de production orale, l’élève est à même de faire des « galops d’essai », de se reprendre et de s’enregistrer seulement lorsqu’il jugera qu’il est arrivé au degré maximum de la qualité de son expression orale.

Les limites
La principale difficulté réside actuellement dans la mise à disposition des élèves de fichiers son correctement identifiés en termes de degré de complexité et de difficulté au regard des objectifs d’apprentissage...
Une deuxième difficulté consiste à mettre à disposition des fichiers son libres de droits que l’on peut numériser et installer sur un ENT...
Une limite importante à l’activité réside sans doute dans l’inégal équipement des élèves en lecteurs MP3...
Par ailleurs, en l’absence d’Espace numérique de travail, l’activité de mise à disposition des élèves de fichiers son et vidéo est relativement lourde et difficile à mettre en oeuvre...

Pour en savoir plus, voir dans ce dossier
Présentation du rapport

la documentation française

Réussir l'école numérique
Le rapport de la mission parlementaire de Jean-Michel Fourgous préconise 70 mesures. La mesure 28 concerne a baladodiffusion et la visioconférence pour l'enseignement des langues.
Le rapport souligne l'intérêt de la baladodiffusion en se référant à diverses études et expérimentations (p. 152-153, p. 200-203)

Mesure 28

Généraliser la baladodiffusion et la visioconférence pour favoriser la pratique orale des langues en cohérence avec les objectifs du Socle commun, du brevet informatique et internet (B2i) et du cadre européen commun de référence des langues (CECRL).

Pour en savoir plus, voir dans ce dossier
Présentation du rapport