ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Handicap et TICE

4. Dans l'enseignement supérieur

Quel type de soutien ?

Rapport de l'IGAENR

Les différents types de handicap : visuel, auditif, moteur… nécessitent des moyens adaptés
"tant dans le suivi des cours que dans l’organisation des examens et l’aménagement des cursus.
La majorité des universités ont mis en place des actions de tutorat, des soutiens techniques...

Tutorat et soutien
"Dans la majorité des universités visitées, le tutorat et le soutien sont assurés par des étudiants de la même formation qui bénéficient en règle générale d’une rémunération à la vacation. Leur engagement fait l’objet d’un contrat, ce qui les responsabilise. [...]
L’étudiant tuteur peut selon les situations assurer l’enregistrement de livres, assurer la frappe de textes, de mémoires..."

Soutien technique
"Certains inspecteurs d’académie, directeurs des services départementaux de l’éducation nationale ont, par convention avec l’université, laissé à l’étudiant le matériel mis à sa disposition dans l’enseignement secondaire.
L’institutionnalisation de cette pratique permettrait à ces étudiants, confrontés en arrivant à l’université à un nouvel environnement, à une séparation avec leur famille, à une perte de leurs repères, de ne pas avoir la préoccupation immédiate de leur équipement.
Au-delà des équipements personnels, les établissements font des investissements importants pour répondre aux besoins des étudiants en fonction de leur handicap :
– acquisition de matériels pour les étudiants souffrant de mobilité réduite de la main (myopathes, tétraplégiques) tels que les logiciels accélérant la frappe sur ordinateur avec un clavier virtuel sur écran,
– pour les autres types de handicap, acquisitions d’écrans grand format pour garder une bonne visibilité, télés agrandisseurs en particulier, micros émetteurs-récepteurs, postes informatiques adaptés braille…
– équipement en boucle magnétique de salles de cours et d’amphithéâtres pour les déficients auditifs…
– la mise en ligne de cours ou de travaux dirigés est un support important pour étudiants qui sont immobilisés ou qui ont des difficultés à suivre les cours. L’établissement doit disposer des compétences techniques pour procéder à la mise en ligne et certains établissements font appel à des organismes privés. Au-delà de l’aspect technique, il y a aussi la réticence des enseignants qui ne veulent pas que leur cours soit enregistré, certains refusant même un enregistrement sur cassette pour un étudiant handicapé de leur formation. Il y a un travail important de sensibilisation à faire sur la reconnaissance de la différence ; l’accès aux droits fondamentaux pour tout citoyen n’est pas encore intégré..."

Mutualisation des compétences et des équipements
"La mutualisation des compétences, des équipements est essentielle. Le service centre de ressources préconisé précédemment, pourrait parfaitement assurer ce travail de veille, mettre ses compétences techniques au service des établissements. Ces derniers pourraient ainsi trouver les informations, les conseils nécessaires pour un choix efficient au regard du handicap qu’ils rencontrent, anticiper également l’obsolescence de leurs équipements."

IGAENR. La politique d'accueil des étudiants handicapés - [Extraits cités : p. 38-41]
Paris : Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, juillet 2006, PDF, 74 p.
http://media.education.gouv.fr/file/69/5/2695.pdfp. 38-41