Indexation de ressources

Bibliographie

Indexation des ressources numériques en général

Folksonomie

Folksonomie
"Une folksonomie est un néologisme désignant un système de classification collaborative décentralisée spontanée. Le concept étant récent, sa francisation n'est pas encore stabilisée, bien que le grand dictionnaire terminologique l'ait ajouté à sa base de données[1]. Le terme folksonomie est une adaptation française de l'anglais folksonomy, combinaison des mots folk (le peuple, les gens) et de taxonomy (la taxinomie). Le terme a été créé par l'architecte de l'information Thomas Vander Wal. Certains auteurs utilisent à la place les termes potonomie, peuplonomie, taxinomie populaire ou encore taxionomie sociale.

À l'inverse des systèmes hiérarchiques de classification, les contributeurs d'une folksonomie ne sont pas contraints à une terminologie prédéfinie mais peuvent adopter les termes qu'ils souhaitent pour classifier leurs ressources. Ces termes sont souvent appelés mots-clés ou tags ou, en français, étiquettes.

L'intérêt des folksonomies est lié à l'effet communautaire : pour une ressource donnée sa classification est l'union des classifications de cette ressource par les différents contributeurs. Ainsi, partant d'une ressource, et suivant de proche en proche les terminologies des autres contributeurs il est possible d'explorer et de découvrir des ressources connexes.

Le concept de folksonomie est considéré comme faisant partie intégrante du Web 2.0.

Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Folksonomie

________

Indexation collaborative et folksonomies
"À l’heure où, de multiples façons, les consommateurs d’information deviennent acteurs sur le Web, ils s’approprient peu à peu les techniques et les outils qui étaient auparavant l’apanage des professionnels de l’I-D. Élie Francis et Odile Quesnel présentent ici quatre modes d’indexation et de classification sur la Toile : la classification personnelle, l’indexation par l’auteur, l’indexation par l’utilisateur et la classification globale. Ils précisent ensuite les propriétés, le fonctionnement et les raisons du succès des folksonomies, systèmes d’indexation collaborative libre, décentralisée et spontanée qui peuvent apporter le meilleur (qualité d’information) mais dont on peut redouter le pire (désinformation)."

Documentaliste, Sciences de l'information, voL. 44, n° 1, février 2007
http://www.adbs.fr/site/publications/documentaliste/2366_1.php (sur abonnement)

Folksonomies : les usagers indexent le web
"Le terme de folksonomie est apparu récemment sur le web pour désigner le phénomène d’indexation des documents numériques par l’usager. On rencontre également fréquemment le mot tag qui désigne en quelque sorte un mot-clé. Le terme de folknologie est aussi employé, mais plus rarement. L’usage du mot folksonomie semble donc plus opportun. L’architecte de l’information Thomas Vander Wal a forgé ce terme en combinant la taxinomie (règles de classification, taxonomy en anglais) et les usagers (folk).
Ce phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur avec l’avènement des nouvelles technologies du web, dites "web 2.0", qui donnent plus de possibilités d’expression à l’internaute. Les articles et les blogs sur le sujet ne cessent de croître mais l’essentiel de ce mouvement s’exprime en langue anglaise. Cependant, les usagers français pratiquent déjà les techniques de tags via le site Technorati qui recense les blogs par mots-clés. Ces pratiques suscitent plusieurs questions.
Le phénomène est-il durable ou n’est-ce qu’un effet de mode ? Les systèmes de classification et les thésaurus sont-ils menacés par ces systèmes ? Débats et interrogations sur ce thème sont actuellement en cours sur le web, notamment depuis l’article un peu provocateur du consultant et spécialiste en réseaux sociaux Clay Shirky. Il est intéressant de noter que ce dernier et Thomas Vander Wal n’hésitent pas à répondre aux critiques émises sur les folksonomies, ce qui crée une dynamique intéressante à suivre. "

Le Deuff, Olivier. BBF n° 4, 2006
http://bbf.enssib.fr/sdx/BBF/...