Livre numérique

7. Aspects socio-culturels

Nouveaux modes de lecture

Lecture sur écran et papier

«Des processus d'apprentissage complémentaires»

«Souvent au cœur des préoccupations, la différence de qualité de lecture entre écran et papier est analysée une fois de plus. Une étude suggère en effet que les deux pratiques seraient en réalité complémentaires, parce qu’elles apportent chacune des éléments distincts aux lecteurs. Deux types de mémorisation et d’apprentissage seraient alors en jeu dans la collecte des informations de lecture.»

ActuaLitté, le 11/06/2016

Activités cognitives et lecture sur écran

«Quand nous lisons sur un écran, nous pensons autrement !»

« Notre interaction avec les smartphones, tablettes et ordinateurs modifie notre manière de penser, on s’en doutait… Car  la logique des interfaces numériques, même si elle est conçue pour s’adapter au mieux à notre comportement naturel, nous oblige également à nous adapter. Ce en termes de gestes mais également de raisonnement, comme le prouve une nouvelle étude expérimentale. Menée par des chercheurs de l’université de Carnegie Mellon et du Darmouth College (États-Unis), l’étude clarifie et quantifie l’amplitude des changements cognitifs s’opérant en nous dans la simple tâche consistant à lire des informations sur un écran plutôt que sur du papier. Résultat : à l’écran nous nous attachons plus aux détails concrets du texte, sur le papier, nous intégrons mieux ses enjeux abstraits.»

Sciences et vie, le 11/05/2016

ReLIRE

«220 000 oeuvres indisponibles maintenant référencées»

«Le 21 mars dernier a été mis à jour la base de données du registre ReLIRE, l’outil de numérisation destiné aux œuvres indisponibles du XXe siècle. 53.000 nouvelles œuvres ont été versées dans le registre, et une période de six mois est désormais disponible pour que les auteurs, ayants droit et éditeurs s’opposent – ou non – à l’entrée en gestion collective. Et ce jusqu’au 21 septembre, suivant le calendrier traditionnel.»

ActuaLitté, le 04/04/2016

Baromètre des usages du livre numérique – mars 2016

Un usage mixte : livres numériques et imprimés coexistent

«Publié à l’occasion des  Assises du livre numérique du SNE, mercredi 16 mars 2016, le sixième Baromètre SOFIA/SNE/SGDL des usages du livre numérique révèle les dernières tendances.»

SNE.fr, le 16/03/2016

PNB: prêt numérique en bibliothèque

Le prêt de livres numériques décolle - doucement - dans les bibliothèques publiques

«Trois ans après "l'acte II de l'exception culturelle" impulsé avec le rapport Lescure, et un an après l'ouverture du portail "Prêt numérique en bibliothèque" (PNB), 53 réseaux de bibliothèques municipales, intercommunales et départementales prêtent des livres numériques, touchant potentiellement 8 millions d'habitants. Si le décollage constaté à partir de l'automne 2015 semble très encourageant, il reste encore à améliorer l'attractivité du dispositif.»

Localtis.info, le 18/03/2016

 

Plus de lecteurs, moins de piratage

Une étude révèle que de plus en plus de Français sont adeptes de la lecture numérique

«Alors que s'est ouvert aujourd'hui le Salon du livre à Paris, une étude révèle que de plus en plus de Français sont adeptes de sa version numérique. En effet, le livre numérique séduit désormais un Français sur cinq, selon le sondage réalisé par Opinion Way pour le Syndicat national de l’édition (SNE), la Société française des intérêts des auteurs (Sofia) et la Société des gens de lettres (SGDL), contre seulement 5% en 2012.»

Challenges.fr, le 17/03/2016

Ebooks gratuits

9 sites pour les livres en français

Aldus, le 23/12/2015

Bookshare

Bibliothèque numérique mondiale pour lecteurs handicapés

«Géré par Benetech, une entreprise de la Silicon Valley, Bookshare est à ce jour la plus grande bibliothèque numérique mondiale (367.000 livres dans plusieurs langues) destinée aux personnes aveugles ou malvoyantes, aux personnes ayant un problème moteur leur interdisant de feuilleter un livre et aux personnes dyslexiques, quel que soit leur âge, et son modèle est envié dans de nombreux pays.»

ActuaLitté, le 21/10/2015

Slidybook

Une nouvelle plateforme de BD numériques

Application de lecture numérique de BD et de mangas sur tablettes et smartphone.

Slidybook, le 11/10/2015

Numérique et compétences de lecture

«Comment le numérique modifie-t-il nos compétences de lecture ?»

«C’est un fait : nous vivons dans une société où nous sommes bombardés d’informations. Hyperconnectés, nous avons accès de manière quasi instantanée à des connaissances et des millions de contenus. Inévitablement, notre rapport à la lecture s’en voit modifier.»

Lettres numériques, le 14/03/2014

Enquête

Les enfants et la lecture numérique, état des lieux
Faut-il laisser les enfants lire sur écran ? Si beaucoup d’adultes sont encore frileux à cette idée et que l’offre éditoriale ne se développe que lentement, la littérature jeunesse ne pourra, à l’avenir, composer sans la nouvelle donne numérique. En amont du Salon de Montreuil, MyBOOX dresse un état des lieux de ce secteur.

My BOOX, le 26/11/2013
 

Lecture numérique et troubles de l'attention

Le numérique : une chance pour la lecture ?

«Des millions de textes littéraires à télécharger sur Internet et à lire sur sa tablette électronique ou son ordinateur : voilà le vertige offert par le numérique. L’horizon d’un savoir réellement partagé  par tous s’ouvre-t-il à nous ? Petite mise au point sur ce que le numérique fait à la lecture. [...]

Comme le rappelle Nicholas Carr, notre cerveau est un organe plastique qui se modifie en fonction de nos activités : c’est ainsi qu’il peut perdre la faculté de se concentrer longtemps sur un texte, de mémoriser ce qu’il lit et d’avoir une pensée linéaire. Toutes choses que l’habitude de la lecture « profonde » tend au contraire à renforcer. Des scientifiques le confirment. Ceux du Laboratoire des usages en technologies d’information numérique, dit « Lutin » (qui regroupe notamment les universités Paris VIII, Paris VI et l’UTC de Compiègne) déclarent : « La perte d’habituation au livre de papier rendra probablement difficile la lecture statique, longue, attentive. » Concrètement, cela se traduit par une multiplication des troubles de l’attention et de la concentration. Des libraires observent déjà ce phénomène. Christine Drugmant, responsable de la librairie La Belle Aventure à Poitiers, entend régulièrement des clients avouer qu’ils n’arrivent plus à lire. »

Temoignagechretien.fr, le 27/04/2013

 

Lecture numérique : tablettes ou liseuses

Les lecteurs se tournent vers les tablettes

«Une étude menée par Bowker Market Research et BISG (Book Industry Study Group) indique que les personnes ayant adopté la lecture numérique se tournent plus vers les tablettes que vers les liseuses. 44% des lecteurs qui lisent des ebooks préfèrent lire sur tablette. Cela représente 7 points de plus qu’en Août 2012. [...] 42% des lecteurs préfèrent lire des livres numériques sur liseuse. Ils étaient 49% l’an dernier.
Les personnes préférant lire sur liseuse lisent plutôt de la littérature générale. Par contre, pour lire des ebooks dans les catégories guide de voyage, livres pratiques ou beaux livres, les lecteurs adoptent plutôt la tablette ou le smartphone.  82% des « super-acheteurs » de livres numériques (plusieurs ebooks par semaine)  déclarent préférer le numérique au papier. 70% des acheteurs occasionnels de livres numériques déclarent préférer maintenant le numérique au papier. »

IDBOOX, le 09/04/2013

Quelles pratiques de lecture ?

Ma machine à relire

"Bref, pour les vétérans, la tablette est une machine à relire: elle repousse les murs de la bibliothèque, relance des lectures anciennes qu'on ne pensait plus refaire, donne une nouvelle jeunesse, comme on attendait fiévreusement la sortie de L'Éducation sentimentale en livre de poche en 1965."

Huffingtonpost.fr, le 07/02/2012

«Google exacerbe Borges»

Entretien avec l'écrivain François Bon à propos de la publication de son livre Après le livre.
« Plaidoyer pour les perspectives que le numérique ouvre à l’écriture et la lecture, Après le livre dépasse l’objet afin de le replacer dans une histoire des mutations et des pratiques littéraires. »

Liberation.fr 22/12/2011

Frédéric Beigbeder face à François Bon : le livre numérique est-il une apocalypse?

"Frédéric Beigbeder, dans son Premier Bilan après l'apocalypse, voit le format numérique comme une fin du monde littéraire, et il refuse d'être lu sur un écran. François Bon, qui publie Après le livre, souhaite que les auteurs accompagnent la mutation en cours. Pour LEXPRESS.fr, ils ont confronté leurs points de vue."

Lexpress, 15/11/2011

Quand le livre devient numérique...

« La numérisation du livre interroge nos pratiques... Comment lisons-nous ? Comment lirons-nous ? Sur des liseuses, sur des tablettes numériques ? Pour le loisir ? Pour le travail ? Les fabricants de matériels et les distributeurs de livres numériques veillent à proposer des réponses à tous nos comportements. Quelles pratiques en pédagogie ? Notre dossier explore quelques pistes. »

CRDP de l'académie de Besançon, novembre 2011.
Les liseuses électroniques encouragent la lecture

«Aux Etats-Unis, les e-readers connaissent une popularité grandissante auprès d'une population qui déclare plus lire depuis qu'elle en possède... Le sondage de Harris Interactive, réalisé en juillet 2011, révèle également que, parmi ceux qui ne disposent pas encore de ce type d'outils, 15% prévoient d'en réaliser l'acquisition dans les six prochains mois. Ce qu'il faut retenir de cette étude, c'est que ce type de support semble encourager la lecture : si 16% des Américains lisent entre 11 et 20 ouvrages par an (électroniques ou non), ce chiffre grimpe à 32% pour les utilisateurs de Kindle et autres e-readers ou de tablettes.»

L'Atelier, 20/09/2011

 

 

 

Lecture sur écran

Quelle fracture numérique ?

«En s’appuyant sur l’évolution du taux d’équipement des ménages français en appareils connectés, on aurait pu croire que la fracture numérique appartenait au passé. Une récente étude de la DEPP[1] consacrée à la lecture sur support numérique à la fin du collège apporte une démonstration finement argumentée de la fracture numérique actuelle. »

Mediapart, le 16/01/2016

Abonnement aux ebooks

La médiatrice du livre fait le point

Suite aux auditions accordées aux divers opérateurs la médiatrice du livre établit un premier bilan sur le travail de mise en conformité des offres d'abonnement qui n'étaient pas compatibles avec la législation sur le prix du livre.

IBOOX, le 02/02/2016

 

Lectures numériques

 
"L’évolution des pratiques de lecture numérique est observée régulièrement et scrupuleusement par des organes professionnels et des instituts de sondages, dont les enquêtes se situent principalement dans une perspective quantitative liée à des objectifs de mesure. En complément à ces travaux qui ont eu tendance à se multiplier en même temps que les secteurs du livre et de l’écrit se confrontaient à l’enjeu du numérique, d’autres projets de recherche ont émergé ces dernières années[+] avec l’ambition de porter un regard différent sur le phénomène et de donner plus de poids à l’expérience des individus.
 
L’enquête dont est issu l’ouvrage Lectures numériques en fait partie. A partir d’entretiens approfondis auprès de grands lecteurs dont de longs extraits sont donnés à lire, les sociologues Paul Gaudric, Gérard Mauger et Xavier Zunigo cherchent à appréhender les effets des bouleversements technologiques en cours sur les habitudes du lectorat. Identifiant plus de permanences que de ruptures, l’analyse développée montre que les incidences du numérique dépendent du type d’usage associé à la lecture, en particulier du fait de lire des informations ou de la littérature".
 
InaGlobal, 27/01/2017

Les français lisent plus que jamais

Une enquête, publiée à l'occasion du dernier Salon du livre, a montré que les français lisent de plus en plus, et les raisons sont multiples : s'évader, s'ouvrir l'esprit ou approfondir ses connaissances. Et cette augmentation s'explique en partie par la hausse de la lecture des livres numériques.

"Les français lisent plus que jamais", Libération, le 21/03/2017 par Frédérique Roussel.