Manuel numérique

6. Usages en France

Manuels numériques : expérimentation en collège

L'expérimentation nationale : 21 départements - 12 académies

Présentation de l'expérimentation sur éduscol

Articles de presse sur l"expérimentation en général

Le point de vue de l'inspection générale
Le manuel scolaire à l'heure du numérique, une "nouvelle donne" de la politique des ressources pour l'enseignement

Dans le rapport de l'IGAENR - IGEN, Alain-Marie Bassy et Alain Séré, «Le manuel scolaire à l'heure du numérique, une "nouvelle donne" de la politique des ressources pour l'enseignement », après un rappel du contexte de l'expérimentation, il est noté :  «Les apports déjà perceptibles correspondent, pour partie, aux attendus de l’expérimentation : poids du cartable, qualité des figures, des illustrations, intérêt et attention renforcés de la part des élèves, ouverture sur des pratiques pédagogiques renouvelées..."
"Si la démarche pédagogique reste frontale, l’utilisation du manuel numérique, avec projection à l’écran, renforce plus encore l’effet magistral et l’apport aux élèves est très faible. Par contre, dans le cas d’une pratique plus inductive, reposant sur une démarche qui associe le visionnement d’une illustration soutenu par un questionnement individuel, des analyses... et enfin une évaluation par un court exercice ou un QCM animé, la plus-value est certaine.»
Concernant les conditions de la mise en oeuvre du numérique dans l’espace scolaire, le rapport relève que : « Les deux paramètres de base que sont la maîtrise de l’infrastructure réseau et les équipements, d’une part, et la formation (technique et pédagogique) des enseignants, d’autre part, sont fondamentaux. La question des usages individuels des manuels numériques par les élèves est également une question primordiale qui s’accompagne nécessairement de considérations relatives aux modalités d’accès aux manuels (en ligne ou hors ligne), aux terminaux de consultation (netbooks, tablettes, readers, etc.), à la nature des offres liées à l’accès au manuel numérique.» [extrait ] p.31
IGAENR - IGEN,  Alain-Marie Bassy, Alain Séré. Le manuel scolaire à l'heure du numérique, une "nouvelle donne" de la politique des ressources pour l'enseignement :  rapport n° 2010-087, 10 juillet 2010, 107 p.

Michel Hagnerelle : "Le numérique à l'école ne suivra pas le rythme du numérique dans la société"  

Les éléments ci-dessous sont extraits de l'entretien que Michel Hagnerelle, inspecteur général, a accordé au Café pédagogique.

L'ENT pour accéder aux manuels numériques

«Faire le choix des ENT pour accéder aux manuels numériques a été une hypothèse forte de l'expérimentation que nous menons à la Dgesco (direction de l'enseignement scolaire du ministère de l'Éducation nationale) [...] Mais on s'est aperçu aussi que l'ENT est complexe, qu'il varie d'une version à une autre, par exemple entre éditeurs, et cela a posé des problèmes techniques supplémentaires. L'expérimentation nous a servi à progresser aussi dans cette direction.»

Des outils qui permettent de généraliser des ressources structurées

«C'est une expérimentation longue (deux ans) et à grande échelle. Elle engage 15 000 élèves, un millier de professeurs dans 69 collèges. C'est une masse importante. On n'a donc pas affaire à des enseignants qui sont en pointe et l'expérimentation ne vise pas à dégager des outils de pointe. On vise des outils qui permettent de généraliser des ressources structurées.»

Voir à grande échelle les vrais difficultés

«L'expérimentation nous permet de voir dans une grande échelle les vrais difficultés aussi bien pour les équipements que les pratiques. On travaille avec les éditeurs à des manuels nouveaux avec des fonctionnalités différentes mais qui tiennent compte de ce que les professeurs sont capables de prendre en charge devant les élèves. Il faudra en même temps faire évoluer le matériel, les pratiques des professeurs, celles des élèves et enfin les examens [...]  On a plus besoin d'accompagner l'existant et d'expérimenter les usages [...]  On a d'abord besoin de réflexion pédagogique. Que les professeurs s'approprient les outils. L'expérimentation fait naître des questions, des difficultés. On avance, on trouve des solutions. Mais il faut du temps [...]  Le numérique ne va pas tout changer à l'école. Il faut se garder d'évolutions trop rapides, pas maîtrisées. Le numérique à l'école ne suivra pas le rythme du numérique dans la société. »

Le Café pédagogique, 30/11/2011 

Les premiers bilans - Bénéfices observés – Limites -

L’expérimentation « Manuels Numériques via l’ENT » a permis de tirer de premiers enseignements. Pour les enseignants : l’utilisation du manuel numérique est dépendante de la pratique individuelle de l’enseignant et en particulier de la place antérieure qu’il accordait au manuel scolaire, mais aussi de son expérience et de sa pratique du numérique. 

Les avantages du côté des enseignants :

- le gain de temps en classe par exemple pour corriger des exercices ;
- la mise en commun avec l’ensemble de la classe facilitée et en conséquence l’apport individuel plus aisé ;
- l’enrichissement des cours par des contenus multimédia dont les droits ont été négociés en amont ;
- le regroupement des ressources éclatées par ailleurs ;
- la levée des conflits autour du manuel oublié au domicile par l’élève ;
- la disponibilité des manuels numériques jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Les avantages du côté des élèves :

- Une motivation accrue des élèves retrouvant en situation scolaire des outils numériques désormais familiers Dans ce contexte les élèves participent volontiers au cours en venant au tableau et aiment utiliser les stylets numériques et les fonctionnalités du manuel et/ou du TNI.
- Une plus grande autonomie ou une facilité d’usage pour certains élèves en situation de handicap (exemple adaptation immédiate de la lecture à l’écran…).
- La disponibilité du manuel en tout lieu et à tout moment (chez des proches, en vacances…).

Pour la gestion de l’ensemble des manuels au sein de l’établissement

Un coût réduit des pertes et dégradation des manuels par rapport au papier.

Les limites mises en avant par les enseignants

- le temps nécessaire pour la découverte et « la prise en main » des manuels numériques dans un contexte de nouveaux programmes ;
- les problèmes d’aménagement des salles pour une visualisation en classe entière des manuels numériques ;
- le manque de matériel individuel pour permettre une visualisation individuelle des manuels par les élèves ;
- le manque d’interactivité et de ressources de certains manuels proposés par les éditeurs.

Bénéfices et limites pour les parents des élèves

Les familles impliquées dans la réussite scolaire de leurs enfants sont attachées aux valeurs véhiculées par le manuel scolaire. Soucieuses du poids des cartables, les fédérations de parents voient surtout dans les manuels numériques une solution pour le diminuer de façon conséquente.
Les parents interrogés jugent en général d’un œil positif ce rapprochement de l’école avec la société et les apprentissages du numérique qui accompagnent l’arrivée des manuels numériques.
Ils apprécient également la disponibilité du manuel, à tout moment et tout lieu avec une seule connexion Internet.
Les limites énoncées par les parents concernent essentiellement le temps de travail sur écran et le partage nécessaire de l’ordinateur familial.

Avis des utilisateurs

Enfin, les enseignants de l’expérimentation réclament depuis deux ans de façon assez unanime des manuels où les éléments peuvent être réagencés avec d’autres ressources pour la construction du cours.
Pour ce qui concerne le manuel des élèves, les enseignants jugent souvent le manuel papier plus facile et plus rapide à utiliser sauf lorsque le manuel numérique propose une vraie plus-value. Celle-ci est souvent décrite comme une interactivité supplémentaire, qui justifie d’utiliser la version numérique, en permettant de proposer des parcours plus individualisés et des travaux à réaliser en autonomie.

 

Les situations d’utilisation

Les utilisations du manuel numérique se font d’abord dans la classe, mais les élèves les utilisent aussi au collège en dehors de la classe, au CDI ou encore depuis une autre salle de l’établissement, depuis leur domicile ou tout autre lieu où ils ont accès à un ordinateur connecté à Internet.
Les enseignants préparent leurs cours majoritairement également depuis leur domicile avec ces manuels numériques (Sondages réalisés dans le cadre de l’évaluation de l’expérimentation nationale).

L’utilisation collective

L'utilisation collective en classe par les enseignants est la plus fréquente. C’est une utilisation du manuel par l’enseignant devant tout ou partie de la classe. La partie de cours magistral est facilitée par la projection des documents, la difficulté étant de ne pas construire des séquences qui seraient seulement de cette nature (risque de cours magistral « théâtralisé » par la projection).

Des séquences de classe avec un groupe d’élèves en activité au tableau en autonomie ou encadrés pendant que d’autres groupes d’élèves travaillent sur d’autres supports ont été plus rarement observées en classe entière pour le moment. Cependant, l’aménagement spécifique de la classe pour prendre en compte les difficultés de visualisation en classe entière du manuel numérique au TNI, ou bien les nouvelles organisations pédagogiques au sein de la classe commencent à être pris en compte.
Différentes configurations de classe sont testées en particulier par les enseignants de l’expérimentation nationale :
- la place des différents tableaux (TNI et tableau blanc à feutre (ou tableau vert à craie)
- des configurations par exemple tables élèves en U, en V, en épi…

L’utilisation individuelle par les élèves en classe

L’utilisation individuelle par les élèves en classe est encore peu fréquente. Elle s’effectue à partir du manuel numérique de l’élève accessible via l’ENT (ou depuis le site lorsqu’il n’y a pas d’authentification), avec des ordinateurs fixes ou des classes mobiles, en salle multimédia ou non. Les élèves utilisent aussi les manuels depuis leur domicile, soit depuis un ordinateur disponible au CDI, soit en permanence par exemple, Si un espace public numérique est présent en proximité (EPN type espace Cyberbase) les élèves déclarent également accéder à leur manuel numérique depuis cet espace pour faire leurs devoirs.

L’utilisation du manuel numérique en dehors de la classe, notamment à domicile
La préparation des cours par les enseignants
Les enseignants de l’expérimentation souhaitent disposer de ressources numériques (vidéos, audio, images…) nombreuses et pré-sélectionnées leur permettant de choisir la ressource la mieux appropriée à leur fonctionnement.

Dans ce contexte d’utilisation, des enseignants expliquent le gain de temps en préparation de cours du fait des ressources disponibles dans le manuel numérique et de leur organisation cohérente vis-à-vis du programme étudié. Cela leur évite notamment de rechercher des ressources adaptées sur Internet, voire de les adapter dans certains cas. Cela leur permet également de disposer de ressources sur lesquelles ils disposent d’un droit d’usage.
D’autres enseignants considèrent par contre qu’il est tout aussi simple et plus fructueux d’aller rechercher des ressources sur Internet.

L’utilisation des manuels numériques par les élèves pour les devoirs
L’utilisation des manuels numériques par les élèves pour les devoirs dépend du niveau d’équipement des familles (supérieur à 90% dans les collèges de l’expérimentation) et de la disponibilité des équipements (partage familial de l’ordinateur). Cette utilisation dépend également des consignes des enseignants qui donnent rarement pour l’instant du travail aux élèves en dehors de la classe, à faire ( à la maison) en utilisant des ressources numériques.
Cependant, dans quelques cas décrits dans le cadre de l’expérimentation :
- des enseignants ont demandé à leurs élèves de terminer, après le cours, une activité commencée en classe à partir du manuel numérique,
- des enseignants ont demandé aux élèves de prendre connaissance d’un contenu ou de réaliser un exercice interactif en dehors de la classe en prévision d’une prochaine séance.
Ce type d’utilisation a été proposé d’une part par des enseignants plutôt familiers du numérique, d’autre part avec certains manuels numériques uniquement, parmi ceux proposant des activités interactives et permettant à l’enseignant de suivre le travail de l’élève.

Retours d'expérience

2012

Le manuel numérique : dossier CRDP de Strasbourg
Le CRDP de l'académie de Strasbourg propose un dossier sur le manuel numérique, mis en ligne sur le site Savoirs cdi, recensant plusieurs exemples d'usages du manuel numérique en classe dans le cadre de l'expérimentation nationale ou hors de cette expérimentation. Il aborde également la problématique de l'édition numérique et les aspects techniques du manuel numérique.
Sommaire du dossier :
1. Les manuels numériques dans le cadre de l’expérimentation via les ENT au collège

Expérimentation au collège Georges Forlen (68)
Expérimentation au collège Soufflenheim (67)
Expérimentation au collège Jacques Callot / Neuves-Maison (54)

2. Les manuels numériques hors expérimentation. Alternatives

Un travail en équipe autour de Sésamath
Le manuel numérique, évolution ou révolution ? : Table ronde
Manuels numériques : expérimentation et réflexions

3. L’édition d’un manuel numérique

Un projet d’édition de manuel d’allemand en cycle 3 : ELAN

4. Aspects techniques et pratiques

Fiche pratique

5. Eléments biliographiques

Sitographie
Bibliographie

Savoirs Cdi, février 2012

2011

Le manuel scolaire numérique attend son modèle économique
Interview de Elie Allouche, responsable de la diffusion et de l'usage des ressources numériques au Pôle numérique de l'académie de Créteil.
«Les manuels scolaires numériques vont-ils remplacer les versions imprimées?
ELIE ALLOUCHE : Le remplacement du manuel papier par sa version numérique est envisagé tant par les enseignants que par leurs élèves. Il ne s'agit pas seulement d'alléger le poids du cartable. Les technologies numériques apportent sur tout de nouvelles façons d'accéder aux savoirs, de les organiser et de les partager dans la simplicité et l'efficacité...
Cette évolution rencontre-t-elle des résistances ?
Le modèle économique des éditeurs scolaires reste en effet fondé sur le papier. Leur défi consiste à adapter leur offre sans bousculer leurs acquis...
Où en est réellement la diffusion des manuels numériques ?
EA : Officiellement, les manuels numériques sont expérimentés dans près de 70 établissements depuis 2009. Parallèlement, d'autres écoles, de plus en plus nombreuses, choisissent d'acquérir des
manuels numériques dans certaines disciplines sans avoir le statut d'« expérimentateurs ».Malheureusement, cette acquisition est encore trop coûteuse et complexe...
Comment faire évoluer les choses ?
EA : La première urgence est de favoriser l'interopérabilité entre les différentes solutions techniques des éditeurs... Autre priorité : encourager le dé veloppement de manuels scolaires adaptés aux tablelles numériques. »

01 Business et Technologies, 15/12/2011

Enquête TNS-SOFRES concernant les manuels numériques
Un sondage mené par l'institut TNS-Sofres du 10 juin au 11 juillet 2011 pour Savoir Livre souligne que près d'un enseignant sur cinq utilise un manuel numérique. Selon les résultats de cette enquête basés sur le retour de 6183 répondants (80% de femmes et 20% d’hommes dont 16% enseignent avec un manuel numérique) le recours à ces outils est visible à tous les niveaux d'enseignement.

Types de manuels et modes d'accès

L'étude précise que deux enseignants sur trois utilisent le manuel numérique simple. Ce constat ås'effectue principalement en primaire et en lycée professionnel; certaines disciplines scientifiques (mathématiques, sciences physiques) sont également concernées ainsi que la technologie. Le modèle enrichi est davantage utilisé au niveau collège pour les classes de 6ème et de 5ème et en particulier dans le cadre des cours en histoire-géographie et éducation civique. La consultation hors-ligne par vidéoprojection apparaît selon les résultats comme le moyen d'accès principal aux ressources du manuel. Un faible pourcentage des usagers élèves et enseignants (7%) accèdent au contenu via l'ENT (espace numérique de travail). La fréquence d'utilisation de ces supports croît en revanche au fil des ans en fonction des expériences acquises.

Les atouts et les freins

Selon l'enquête, le manuel numérique permet de renforcer l'attention et la curiosité des élèves ainsi que leur participation en classe. La complémentarité manuel numérique et manuel papier est jugée satisfaisante par une grande majorité des utilisateurs. Ce taux de satisfaction augmente avec la version enrichie du support. L’accès à des contenus légalement disponibles dans un cadre pédagogique constitue aussi un avantage mis en avant par les utilisateurs par rapport aux autres ressources en ligne. En revanche, les utilisateurs relèvent comme freins les contraintes techniques et le manque d'équipements. Une très grande proportion des enseignants ne souhaitent pas au final que le manuel imprimé disparaisse.

La situation en collège

L'enquête relève un certain nombre d'indicateurs en hausse comme le taux d'équipement en ordinateur par enseignant, l'accès au manuel numérique via internet, le recours aux ressources numériques pour la préparation des cours et certaines activités pédagogiques. Les résultats montrent cependant une baisse d'intérêt du support numérique pour l'étude de textes et la révision des leçons. Les utilisateurs constatent une augmentation des problèmes et des risques techniques ainsi qu'un manque de formation à l'usage de ces ressources. Ils sont néanmoins 83 % à reconnaître que le manuel numérique peut constituer un tremplin facilitateur pour une première approche des TICE.

Consulter l'enquête en ligne : www.sne.fr/img/pdf/SNE/Enseignement/DP-SL-22-11-2011.pdfUsages des ressources numériques éducatives : une enquête TNS-SOFRES

Les manuels numériques dans l'attente d'engagements publics
Le café pédagogique revient sur l'enquête TNS-SOFRES publiée le 22 novembre 2011 relative à l'usage des manuels numériques et en présente une analyse critique.
Un extrait : «Selon ce sondage, "près d'un enseignant sur cinq utilise un manuel numérique", soit 16%. Un usage qui serait significatif au collège (la moitié des licences classes), montant au lycée (7% des élèves de 2de) mais très rare au primaire (une classe sur 30 en cycle 3 selon l'étude). Des chiffres qu'il convient toutefois de relativiser. Selon Savoir Livre, 30 000 classes (tous niveaux) utilisent des manuels numériques, ce qui représente seulement 4% des 700 000 classes du primaire et du secondaire. Le manuel numérique, malgré 950 manuels différents, représente moins de 1% du chiffre d'affaire des éditeurs scolaires.»

Café pédagogique, 23/11/2011

Le manuel scolaire numérique va-t-il remplacer le manuel papier ?
Emmanuel Davidenkoff interview sur France-info Célia Rosentraub, directrice générale des éditions Hatier, vice-présidente de Savoir Livre, après la publication d'une enquête TNS Sofres concernant l'usage des manuels numériques.
France-Info, 22 novembre 2011, 5'51''.

Manuels numériques : les usages gagnent du terrain
«Manuels numériques : les usages gagnent du terrain
Aujourd’hui, près d’1 enseignant sur 5 utilise un manuel numérique»
C'est sous ce titre que Savoir Livre et le syndicat national de l'édition ont publié un commniqué de presse à propos d'une enquête réalisée par TNS-SOFRES auprès de 6000 enseignants de juin à juillet 2011. Le communiqué relève une lente progression au primaire, des usages qui s’intensifient au collège et une poussée significative au Lycée. Le manuel numérique est vu comme «un vecteur efficace de propagation d’une pédagogie intégrant les technologies de l’information et de la communication en éducation.»
Les manuels   numériques sont qualifiés de «plus en plus innovants et le portail Wizwiz comme facilitant et structurant l’accès à l'offre de manuels numériques.  Le communiqué relève également que «Les enseignants font état d’un ensemble de contraintes, que l’équipement des territoires progresse et que le secteur du numérique éducatif nécessite une mobilisation soutenue de l’ensemble des acteurs pour se développer significativement.»
SNE, 22/11/2011
Consulter la synthèse des résultats de l'enquête

Dans le Rhône, le numérique progresse (un peu) au collège
«L’utilisation expérimentale du manuel numérique, impulsée par le Conseil général dans certains collèges du Rhône, se poursuit à Elsa-Triolet, à Vénissieux. En classe, l’enseignant dispose d’un accès internet et d’un vidéo-projecteur pour assurer son cours. Quant à la version “papier” du même manuel,  elle reste au domicile de l’élève.»

Expressions : blog, 07/09/2011

Nouvelles vidéos sur les manuels numériques
Trois vidéos sont proposées sur le site du CDDP 92. Elles ont été tournées dans le collège Saint-Simon à Jouars-Pontchartrain (78). Les élèves, les professeurs et la principale témoignent sur les pratiques liées à ce nouveau média.
- Vidéo 1 : Le manuel numérique : Qu'est-ce que c'est ?
On y observe un élève consultant un manuel sur son ordiphone. Le manuel utilisé est Hellenis'TIC, un manuel de Grec ancien que l'on trouve sur le site Musagora (sélection de ressources sur les civilisations de l'Antiquité).
- Vidéo 2 : Le manuel numérique : Qu'est-ce que cela change ?
Les changements pointés, entre autres : allègement du poids du cartable, facilitation de l'accès aux informations et de leur traitement, accès à des compléments sur le Web.
- Vidéo 3 : Le manuel numérique : Le rôle des collectivités ?
Le changement vers le numérique y est présenté comme relevant d'une "volonté politique" des collectivités. D'elles dépendent aussi, en partie du moins, l'accompagnement du changement, l'équipement des établissements, le financement de l'achat des manuels, la mise en place de plateformes de ressources.

CDDP 92, 8 juin 2011

Salon Intertice du manuel scolaire numérique
«Le 25 janvier 2011 a eu lieu le salon Intertice des manuels scolaires numériques au Centre Départemental de Documentation du 92... Le salon Intertice fut l’occasion de rappeler les fondements pédagogiques du manuel numérique : un contenu éditorial de qualité, la conformité au socle, des fonctionnalités d’interaction avec le contenu et entre les utilisateurs, ainsi qu’un corpus documentaire encore plus riche. Le principal enjeu du « manuel du futur » réside dans la « prise en compte de la diversité des situations d’apprentissage afin que le manuel numérique devienne un réel outil de travail pour l’élève ».

Le manuelnumerique.fr, le 04/02/2011

Des usages collectifs aux usages individuels des élèves des manuels scolaires numériques dans les disciplines scientifiques (janvier 2011)
Robert Le Goff, IA-IPR de sciences physiques et chimiques présente un état des usages du manuel numérique par les enseignant et les élèves : «L’utilisation première du manuel numérique par les enseignants qui se sont engagés dans l’expérimentation nationale, est la mise en place d’une autre manière d’enseigner intégrant TNI (et ENT) afin d’élaborer une pédagogie attractive et interactive donnant goût aux matières enseignées, les sciences dans le cas présent. Les retombées sont bien sûr dirigées vers les élèves... Les offres des éditeurs évoluent de manière significative et les versions interactives deviennent des « objets » numériques qui associés à des ressources numériques sont d’une grande richesse... ’association à un TNI modifie alors son utilisation en classe surtout si le professeur maîtrise bien les outils du TNI. En intégrant cet ensemble dans un ENT alors un premier travail novateur peut être mené au plus grand bénéfice de l’élève... Associé à d’autres outils comme le TNI et l’ENT, et sous sa forme interactive, il devient un formidable outil didactique que ce soit : pour le professeur dans le cas de la mise en œuvre d’un enseignement et d’une évaluation par compétences ;  pour l’élève qui reçoit un enseignement dans lequel il est un véritable acteur, parfois il devient formateur de ses propres camarades par des actions d’aide.»

CDDP 92, 24 janvier 2011

2010

Utiliser le manuel numérique en anglais
Deux professeurs d’anglais au collège des Merisiers de Jouy-le-Moutier dans le Val d'Oise ont  participé à l’expérimentation Manuel Numérique et ENT, en 2009-2010. Lors d'un entretien sur le site Usagestice95, ils tirent le bilan des modifications  que cet usage a engendré dans leur pédagogie et le contenu de leurs cours.  Après les tâtonnements des premières semaines, c’est convaincus, voire enthousiastes, qu’ils abordent désormais leur travail d’enseignants.

Usages TICE 95, 07/12/2010

 Où en sont les manuels numériques ?

Cet article rend compte de la réunion organisée par la mission TICE de l'académie de Versailles, le 16 décembre 2010 au CRDP de Versailles.
Après un rappel du contexte de l’expérimentation dans l'académie et des éléments favorables aux développement des usages du manuel numérique, l'article aborde les usages des professeurs : «Les professeurs utilisent surtout les manuels numériques en préparation de cours et en classe en situation « frontale » (avec un vidéoprojecteur et/ou un TNI). En classe, le manuel numérique s’avère utile lorsque l’ensemble de la classe doit étudier un même document ou effectuer un même exercice....
Puis il aborde les usages des élèves : «Très peu d’éléments peuvent, en l’état, favoriser l’usage des manuels numériques par les élèves. Le plus souvent aucun équipement numérique individuel n’est prévu dans les classes. Les classes nomades pourraient être une solution mais le temps de mise en route est dissuasif pour une seule heure de cours... Pour développer les usages élèves (la priorité pour l’année 2010-2011), la solution que nous préconisons serait donc de coupler les outils de visualisation collective (vidéoprojecteur, Cube, TNI) avec des postes individuels (fixes ou nomades de type tablettes numériques)...»
Concernant la forme et le contenu des manuels scolaires numériques, il est noté une évolution depuis la rentrée 2009. «Les nouvelles versions plus « numériques », offre de véritables services de personnalisation et de réorganisation des ressources en fonction des besoins et des stratégies pédagogiques des enseignants.» L'article conclut en fixant le périmètre d’un manuel scolaire numérique en énonçant des prescriptions pédagogiques et numériques.

Usages TICE 92, 16 décembre 2010

Premières séquences filmées au collège en 6e
En 2009-2010, près de 900 enseignants et plus de 8000 élèves de 6e ont expérimenté dans toute la France les manuels numériques via l’ENT de leur collège.
L'utilisation de ces manuels, en classe de 6ème, a été filmée dans différentes disciplines et situations de classe. Ces vidéos apportent un premier témoignage sur les changements en cours.
Découvrez sur éduscol des vidéos filmées pendant les cours d'anglais, de français, d'histoire géographie et de science de la vie et de la terre. Les fichiers vidéo peuvent être téléchargés.

Manuel numérique : séquences filmées au collège, 19/11/2010

Expérimentation des manuels numériques : premières conclusions en images
"En 2009, 63 établissements scolaires ont été concernés par une expérimentation portant sur l’usage de manuels numériques en classe de 6ème. Lors de l’université d’été de Ludovia, les organisateurs ont pu récolter les impressions de quelques acteurs concernés par cette expérimentation... Les conclusions en sont multiples. Tout d’abord le besoin d’interactivité ; le souci principal du professeur étant bien entendu de captiver l’élève. Les professeurs sont à la recherche d’outils qui apportent une véritable valeur ajoutée par rapport à la seule utilisation du manuel papier. Les avis quant aux services proposés jusqu’à présent dans les manuels numériques sont mitigés. Si l’ergonomie est unanimement saluée, les fonctionnalités ne semblent pas encore suffisamment interactives... Le manuel numérique est également une occasion pour l’enseignant d’établir une nouvelle réflexion dans la conception de ses cours et d’aborder différemment la façon de le présenter..."

Lemanuelnumerique.fr, 28/10/2010

Les collèges à l'heure numérique
"Quatre établissements du département [Oise ]expérimentent pour la deuxième année le manuel numérique, qui reproduit les livres d’histoire, de français, de mathématiques ou encore de langues en version numérique. Les collèges Constant-Bourgeois à Guiscard, Edouard-Herriot à Nogent-sur-Oise, Point-du-Jour à Auneuil et Debussy à Margny-lès-Compiègne font ainsi figures de pionniers. L’an dernier, l’expérience concernait les classes de 6e de ces établissements... Dans les établissements pilotes, les professeurs qui ont recours au manuel numérique sont tous volontaires. Pour Sandrine Vatel, l’expérience est positive : « C’est pratique, car on peut reprendre une leçon là où on l’avait interrompue. Et c’est une source formidable. Mais cela demande aussi un temps de préparation très important avant les cours."

Le parisien, 07/10/2010

Retour d'expérience de l'utilisation du manuel numérique en classe
Durant l'année scolaire 2009/2010, le collège Victor Hugo de Lavelanet (en Ariège) a été amené à utiliser le manuel numérique dans le cadre de l'expérimentation nationale. Dans l'établissement cette expérimentation a concerné trois classes de sixième sur les disciplines anglais, français et histoire-géographie et dix professeurs, soit la moitié de l'équipe enseignante. Un retour d'expérience  a été présenté lors de la manifestation Ludovia.

Ludovia, 02/10/2010

Le manuel numérique révolutionne les classes
"L'expérimentation du manuel numérique dans près de 320 classes de sixième a connu, l'an passé, un tel succès que l'expérience est reconduite cette année. Objectif premier de ce livre dématérialisé utilisé avec un ordinateur : alléger le cartable en permettant aux élèves de ne pas porter tous leurs livres.
Son fonctionnement est simple : les élèves disposent d'un exemplaire "papier" de l'ouvrage chez eux, et profitent en classe de la version numérique projetée sur écran et manipulée par le professeur.  "Je n'ai pas encore assez de recul, mais je dois reconnaître que les élèves sont plus attentifs avec le manuel numérique", constate [Catherine Girard, professeur d'histoire-géographie au collège Victor-Grignard de Lyon 8e]. Mais la liste des avantages ne s'arrête pas là. "C'est aussi un plus pédagogique important : ces nouveaux manuels sont plus enrichis que leur version papier, et les documents projetés sont désormais interactifs. "En histoire-géographie par exemple, on leur montre tout. Les cartes sont animées, des vidéos explicatives sont proposées, des monuments de l'Antiquité sont reconstitués en 3D : c'est beaucoup plus ludique", s'enthousiasme la professeur..."

Le Point, 03/09/2010

 

Tutoriels

Installation et utilisation du manuel numérique

Plusieurs collèges des hauts-de-Seine expérimentent l'usage des manuels numériques en classe  dans le cadre de l'expérimentation nationale. Afin d'accompagner cette expérimentation, l'Agence des Usages 92 propose une série de tutoriels vidéos sur l'installation et l'utilisation du manuel numérique. Trois tutoriels sont proposés :

téléchargement et installation de la version d'essai ;

Récupération de l'intégralité du manuel via la plate-forme KNE ;

Navigation dans le manuel, repérage et utilisation des ressources multimédias incluses.

Usages TICE 92, novembre 2009

Évaluation de l'expérimentation manuels numériques via l'ENT

Évaluation des deux années d'expérimentation
Depuis la rentrée 2009 douze académies expérimentent les manuels numériques via l'ENT. Cette expérimentation concerne cette année les élèves de 6e, 5e et certaines classes de 4e de 69 collèges. L'évaluation de ces deux années d'expérimentation a été confiée par le ministère à un cabinet extérieur. Elle fait apparaître des résultats relativement positifs pour la seconde année d'évaluation, malgré un contexte de mise en place toujours difficile. On constate en particulier que le manuel numérique, combiné avec les équipements de vidéoprojection d'une part et le déploiement des ENT d'autre part, contribue à inciter les enseignants à développer leur usage du numérique en classe.

Des résultats relativement positifs pour la seconde année d'évaluation

75% de l'ensemble des enseignants concernés déclarent utiliser leurs manuels numériques en classe au moins une fois par mois, dont 64% au moins une fois par semaine. Ils sont également 65% à déclarer utiliser régulièrement ou occasionnellement leurs manuels numériques en préparation de cours, réalisée le plus souvent à domicile. Il est constaté que, dans leur choix, les enseignants ont globalement porté une attention plus forte à la qualité des manuels numériques.

Une aide au développement du numérique au collège

Le manuel numérique semble continuer à un jouer un rôle important au niveau du développement du numérique au collège. Combiné avec les équipements de vidéoprojection d'une part et le déploiement des ENT d'autre part, il contribue à inciter les enseignants, en particulier  les moins familiers du numérique, à l'utiliser.

Allégement du poids du cartable des élèves confirmé

Par ailleurs, la deuxième année d'évaluation confirme les résultats positifs de l'expérimentation sur l'allégement du cartable des élèves déjà observés la première année, résultats ressentis à la fois par les enseignants, les élèves et les parents d'élèves.

Une innovation pédagogique qui demeure limitée

Cependant les apports du manuel numérique en matière d'innovation pédagogique sont restés, comme durant la première année, assez limités. En effet, la majorité des manuels proposés sont encore des manuels numérisés alors que les enseignant attendent des fonctionalités numériques avancées.

Des dysfonctionnements techniques accrus

L'analyse révèle, en outre, un nombre beaucoup plus important de dysfonctionnements techniques au cours de la seconde année d'expérimentation.

Évaluation de la deuxième année d'expérimentation - Synthèse (version intégrale, PDF, 1170 Ko)

Synthèse courte (pages extraites de la synthèse, PDF, 95 Ko)

Analyse des résultats des sondages (PDF, 1980 Ko)

Consulter les résultats de l'évaluation pour la première année d'expérimentation (2009-2010)En savoir plus sur l'expérimentation Manuels numériques via l'ENT

Lelivrescolaire.fr

 «Des supports pédagogiques dans un format adapté aux élèves dyslexiques»

«150 000 collégiens dyslexiques peuvent désormais accéder à des manuels scolaires adaptés à leurs besoins.La dyslexie touche plus de 150 000 collégiens en difficulté dans leurs apprentissages, notamment concernant la lecture et l’utilisation des manuels scolaires. Désormais, Lelivrescolaire.fr propose l’intégralité de ses supports pédagogiques dans un format adapté aux élèves dyslexiques. Ces derniers peuvent donc profiter de l’accès gratuit et de l’interactivité des manuels proposés par l’éditeur sur son site Internet.»

Educavox, le 19/01/2016