ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Robotique - Nao, robot français, Jast, projet de robot européen

Nao peut aider, par exemple, à apprendre les langues ou à enseigner les tables de multiplication. Jast anticipe les intentions humaines et reproduit les processus cognitifs.

Nao, robot français

Nao, un robot compagnon qui aide à apprendre
"Présenté cette semaine au Salon européen de la recherche et de l'innovation à Paris, Nao, 58cm de haut et d'un poids de 4,5kg, dispose d'une grande mobilité et d'un bon sens de l'équilibre. Equipé d'un système de reconnaissance vocale, de synthèse vocale et de reconnaissance des visages grâce à deux caméras, ce "robot compagnon" peut être utilisé à de nombreuses fins d'apprentissage."

Le Telegramme, 06/06/2009

Nao, un robot compagnon pour apprendre ou s'amuser
"Apprendre une langue en parlant à son robot, lui demander le temps qu'il fera demain ou se faire rappeler de ne pas oublier ses clés: voilà quelques-unes des possibilités qu'offrira bientôt au grand public un petit humanoïde développé par la société française Aldebaran Robotics…
Equipé d'un système de reconnaissance vocale, de synthèse vocale et de reconnaissance des visages grâce à deux caméras, Nao peut être utilisé à de nombreuses fins d'apprentissage. "C'est un robot compagnon qui peut être utilisé pour des tâches éducatives comme enseigner les tables de multiplication à un enfant ou une langue étrangère", ajoute Bruno Petit."

L’Expansion, 05/06/20009

Vidéo
Nao, un robot compagnon polyvalent

Le Monde, 05/06/2009

Site du projet
http://www.aldebaran-robotics.com/

Jast, projet européen

Jast
Joint-action science and technology

Vidéo
ICT Results.

Site du projet
uprojects-jast.net/

Projet Jast : "neurones miroirs" pour robot européen
"Des chercheurs européens viennent de présenter un prototype de robot capable "d'anticiper" les intentions humaines. La machine s'appuie sur une technique s'apparentant au fonctionnement des neurones miroirs. (Ils) cherchent ainsi à fluidifier les interactions Homme/robot. En particulier pour sortir des schémas du robot "esclave" pour se diriger vers des robots plus collaboratifs, de type "compagnon" en quelques sortes."

Clubic, 12/06/2009

Pour anticiper les besoins de l'homme, le robot doit le copier
"Le projet Jast reproduit les processus cognitifs avec lesquels l'homme comprend ce que ses pairs s'apprêtent à faire. Le but est d'apprendre au robot à prévoir des actions et non plus de seulement les réaliser sur commande… Parvenir à des robots domestiques capables de véritables interactions avec leur propriétaire demande de leur insuffler de l'autonomie mais aussi des capacités d'anticipation. Les chercheurs du projet Jast travaillent sur une machine qui prédira et de comprendra les intentions des utilisateurs humains. Jast... reproduit les mécanismes biologiques d'interaction : la capacité de mimétisme et de déduire l'intention de son interlocuteur. L'équipe rappelle ainsi que le cerveau apprend en copiant. En d’autres termes il observe une action de la même façon qu’il la réalise. En permettant à un robot d'associer un comportement à une action, il devient du coup possible de le faire réagir en temps réel à celles que réalisera son propriétaire..."

L’Atelier, 09/03/2009