ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

La langue et Internet : recommandation du Forum des droits sur l’internet. L'éducation est concernée.

Le sujet est abordé sous divers aspects : multilinguisme, évolution des langues sur internet, panorama des technologies de la langue, aspects techniques et bonnes pratiques. Trois recommandations concernent l’éducation : 1. Intégrer dans le B2i un enseignement sur l’utilisation et les limites des outils de correction. 2. Favoriser l'usage de ces outils par les élèves dyslexiques. 3. Utiliser davantage les TIC pour l’apprentissage de la langue française et des autres langues.

 forum des droits sur l’internet

La langue et Internet

Recommandation du Forum des droits sur l'Internet : 2ème volet du groupe de travail « Internet et développement durable II »

La Recommandation a été adoptée par le Conseil d’orientation du Forum des droits sur l’internet le 22 décembre 2009.

Forum des droits sur l'Internet

La langue, un outil insuffisamment valorisé

« Le Forum des droits sur l’internet a considéré que la langue devait être perçue comme un enjeu stratégique du numérique et que, dans cette perspective, il était nécessaire de mettre en place un dispositif public pour accompagner la diversité linguistique sur internet. »

Un service interministériel dédié à la traduction

« Le Forum des droits sur l’internet recommande la mise en place d’un service interministériel, rattaché au Premier ministre, en charge de la traduction des contenus publics et notamment, ceux des sites internet. Le Forum préconise la constitution d’un pôle de compétence pour les contenus internet afin de tenir compte des spécificités de cet univers (accessibilité des documents à tous les visiteurs, bon référencement du contenu, liens hypertextes…)...»

Encourager les initiatives autour de langue

« Le Forum des droits sur l’internet pense également utile de valoriser l’effort de recherche sur les technologies linguistiques (correcteurs automatiques, outils d’aide à la traduction, synthèse vocale…). Il recommande d’associer la société civile à la réflexion sur l’évolution de la langue, notamment par la création d’une plate-forme d’échange sur la terminologie...»

Des pratiques simples à mettre en oeuvre

« Le Forum des droits sur l’internet émet plusieurs propositions visant à améliorer le multilinguisme et l’accessibilité linguistique sur internet. Elles s’adressent particulièrement aux exploitants de sites internet, éditeurs de logiciels, fabricants de matériels ou encore aux pouvoirs publics...»

Télécharger le communiqué de pressePDF, 2 p.

Télécharger la Recommandation : La langue et InternetPDF, 59 p.

Site du groupe de travail Internet et Développement durable

Extrait

Les technologies de la langue et l’enseignement

Recommandation : p. 28-29

Les technologies de l’information et de la communication ouvrent de nouvelles portes en termes d’enseignement de la langue, et notamment les technologies de la langue, et l’internet.

a. L’apport des technologies de la langue

Les technologies de la langue permettent de recourir à des correcteurs orthographiques et grammaticaux, qui peuvent constituer une aide précieuse pour la rédaction des documents écrits dans un cadre scolaire. Leur fonctionnement et leur utilisation nécessitent cependant d’être expliqués aux élèves, faute de quoi ces outils risquent d’être mal ou peu utilisés.
Il ne s’agit pas seulement d’expliquer le fonctionnement technique des correcteurs orthographiques, ce qui entre déjà dans le cadre du Brevet informatique et internet (B2i), mais plutôt de proposer un cours de culture générale sur l’informatique dans lequel sont expliqués les limites et le recul nécessaire à l’utilisation des outils informatiques et, en particulier, les outils de correction d’orthographe et de grammaire, qui ne permettent pas de s’affranchir d’une relecture orthographique.

Il est recommandé au ministère de l’Éducation de poursuivre la réflexion sur l’apprentissage scolaire et sur l’utilisation des outils de correction orthographique comme complément de la relecture des documents écrits, et notamment d’intégrer dans le B2i un enseignement sur l’utilisation pratique et les limites des outils de correction orthographiques et grammaticaux.

Ces outils constituent par ailleurs une aide significative pour les élèves dyslexiques, qui représentent environ dix pour cent des écoliers français. Pour ces élèves, qui font l’objet d’une « prise en charge » spécifique, le passage à l’écrit est souvent difficile. Les outils de correction d’orthographe et de grammaire leur permettent de compenser plus facilement leurs difficultés et de rentrer dans une situation d’apprentissage.

Il est recommandé au ministère de l’Éducation de favoriser l’utilisation des outils de correction orthographiques et grammaticaux dans le cadre de l’apprentissage spécifique des élèves dyslexiques.

b. Enseignement de la langue et internet

Le vecteur de l'internet constitue un nouveau levier pour améliorer l'enseignement de la langue française aux jeunes. Ce levier semble aujourd’hui sous-utilisé, et il parait souhaitable d’encourager les initiatives utilisant les technologies de l’information pour faciliter l’apprentissage et la connaissance de la langue française ou des autres langues.
Dans le cadre du volet numérique de l’appel à projets du plan de relance des pouvoirs publics, deux projets de « serious game » ou jeux sérieux ont été retenus : « Kaisha », jeu permettant de faire découvrir aux jeunes le vocabulaire et les fonctionnements dans une entreprise, et « Star Teachers », une plate-forme d’apprentissage des langues fondée sur des scènes de cinéma.

Le Forum des droits sur l’internet recommande aux pouvoirs publics et notamment aux ministères de l’Éducation et de la Recherche d’utiliser davantage les technologies de l’information et de la communication dans l’apprentissage des langues aux plus jeunes.

Sommaire

Introduction

I. Percevoir la langue comme un enjeu stratégique du numérique

A.  Le multilinguisme, un enjeu au carrefour de préoccupations multiples

1. Un enjeu politique pour le rayonnement d’un pays
     - Les sources écrites du droit
     - Les documents scientifiques
     - Les publications institutionnelles et documents de nature officielle

2. Un enjeu commercial pour les acteurs économiques
     - Une question commerciale ou marchande
     - Une question d’image
     - Améliorer la protection du consommateur

B. Mettre en place un dispositif public solide au service de la diversité linguistique

1. Définir une stratégie linguistique au niveau national
     - Améliorer l’accessibilité linguistique des ressources critiques
     - Le cas des marchés publics
     - Mieux mesurer la diversité linguistique
     - Promouvoir la labellisation des sites internet selon des critères linguistiques et culturel

2. Valoriser l’effort national de traduction
     - Les services publics de la traduction
     - Exemple étranger : l’Allemagne
     - Les propositions d’évolution

3. Conforter le cadre juridique français de la langue
     - Le cadre juridique de la langue française
     - Proposition complémentaire : un dispositif d’incitation fiscale pour le multilinguisme ?

C. Valoriser l’apport des technologies numériques de la langue

1. État de l’art des technologies numériques linguistiques et perspectives
     - Quelles sont les possibilités techniques en matière d’assistance linguistique aujourd’hui et que peut-on en attendre ?
     -  Quelles sont les perspectives d’évolution ?

2. Améliorer la recherche sur les technologies de la langue et leur usage
     - Renforcer la dotation des pouvoirs publics aux programmes de recherche français
     - Améliorer la visibilité de l’action européenne en termes de technologies de la langue et d’aide à la traduction
     - Produire davantage de ressources linguistiques
     - Mesurer les performances linguistiques des technologies de la langue
     - Des technologies utiles pour les personnes en situation de handicap

3. Les technologies de la langue et l’enseignement
     - L’apport des technologies de la langue
     - Enseignement de la langue et internet

D. Mieux accompagner l’évolution de la langue sur internet : le cas du français en France

1. L’évolution et la vitalité de la langue française
     - Quelle est la présence de la langue française sur l’internet ?
     - Internet : un moteur favorisant les échanges écrits mais qui provoque aussi une mutation de la langue
     - Les technologies de l’information et l’orthographe française

2. La création et la diffusion des nouveaux termes du français de l’internet en France
     - Les besoins des acteurs
     - Le dispositif public existant

3. L’accessibilité de la langue sur internet
     - La langue permet l’accès à l’information…
     - …mais il est nécessaire d’adapter le niveau d’accessibilité linguistique à son public

II. La mise en oeuvre de bonnes pratiques linguistiques sur internet

A. Les normes techniques et la normalisation autour de la langue sur internet

1. La traduction des messages d’erreur des serveurs internet
2. Uniformisation du répertoire d’étiquetage des langues utilisé sur l’internet
3. Les noms de domaine en caractères étendus sur les domaines de tête nationaux
     - Les normes techniques, matériels et logiciels sont-ils prêts ?
     - Enjeux du nommage en Unicode sur les extensions nationales de premier niveau
4. Améliorer l’accès aux ressources linguistiques et notamment aux dictionnaires
5. Le clavier français est-il adapté à la langue française dans un contexte fortement multilingue ?
6. L’utilisation des normes d’encodage les plus récentes

B. Comment gérer et mettre en oeuvre le multilinguisme sur internet

1. Gérer un projet internet multilingue
     - Comment organiser un service de traduction ?
     - La distinction entre les contenus statiques et les contenus périodiques (actualités)
     - Gérer une communauté de développeurs multinationaux
     - Quelles langues choisir ?

2. Pour une utilisation raisonnée des technologies linguistiques
     - Pour la traduction de contenus
     - Pour d’autres usages

3. Comment utiliser au mieux l’étiquetage et le marquage linguistique des pages internet ?
     - Le marquage des pages internet
     - Le marquage des liens internet
     - La détection automatique de la langue du visiteur

4. La matérialisation de la langue sur le site internet
     - La représentation de la langue sur les pages du site
     - La neutralité de la page d’accueil
     - L’encodage de caractères
     - Langue, nom de domaine et URL
     - Traduire les pages présentant des erreurs techniques