ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

S’engager dans des pratiques critiques sur internet

Des enseignants de l’Université du Québec à Chicoutimi viennent de publier un dossier portant sur l’analyse de l’exercice de la pensée critique lorsque l’on recherche de l’information sur internet. Ce dossier définit les compétences à développer pour devenir un chercheur critique et détermine quatre étapes constituant une recherche d’information. Ensuite, deux situations concrètes de recherche d’information sont proposées. Le dossier est ponctué par une webographie et une bibliographie très fournies sur le sujet.

Le dossier

« S’engager dans des pratiques critiques sur Internet : mieux juger de la qualité de l’information sur la Toile ! »
Ce dossier de 25 pages, réalisé par deux enseignants et deux étudiantes de l’université du Québec à Chicoutimi  a été publié le 21 mars 2011 par l’Infobourg et le Carrefour de l’Éducation. Ce dossier est organisé en quatre parties. Il fait le point sur l’importance d’internet dans la vie des jeunes, définit ce qu’est la pensée critique et comment favoriser son développement face à l’information sur internet, puis analyse  les éléments composant les différentes phases d’une recherche d’information et propose deux études de cas de recherche d’information, le premier exemple est une recherche demandée à une élève de la fin de l’école primaire, le deuxième une recherche demandée à une étudiante du supérieur.

Internet dans la vie des jeunes

Selon les études, les jeunes naviguent jusqu’à 16 heures par semaine, avec la plus forte consommation de médias chez les 11-14 ans. Du point de vue scolaire, Internet est, sans conteste, la principale source d’information des jeunes pour la réalisation de leurs travaux scolaires. Pourtant, il apparaît qu’ils utilisent beaucoup plus Internet à la maison qu’à l’école. Les jeunes se disent intéressés d’apprendre à mieux chercher et évaluer l’information trouvée en ligne. Par contre, ils mettent en doute les compétences de la majorité de leurs enseignants dans ce domaine.

Qu’est-ce que la pensée critique ?

 Internet confronte les jeunes à de l’information dont la qualité et la crédibilité sont inégales. Deux compétences s’avèrent essentielles à développer qui sont liées à la pensée critique : la recherche d’informations et le jugement de la qualité des sources repérées. Cela signifie que l’exercice de la pensée critique consiste à s’engager à l’intérieur d’un processus évaluatif.

Comment favoriser le développement de la pensée critique face à l’information sur Internet ?

Développer la pensée critique des élèves face à l’information diffusée sur la Toile, c’est prévoir des espaces dans lesquels ils seront invités à réfléchir aux processus d’élaboration, à la valeur, à la portée et aux limites des informations, qu’elles soient scientifiques ou non. Il ne suffit pas de nommer sa source, encore faut-il expliquer en quoi elle est crédible, fiable et appropriée au contexte.
Il apparaît précieux de proposer des situations dans lesquelles ils seront invités à réfléchir, à discuter, à évaluer et à modifier leurs stratégies.

Pour être un chercheur critique

Une démarche en 4 étapes est proposée :

  • Définir l’objet de sa recherche en fonction du contexte
    Pour cela,  une fiche-guide, à utiliser et compléter tout au long du processus de recherche, sera établie pour déterminer le sujet et identifier les idées principales, organiser les informations, lister les mots-clés et synonymes.  Le chercheur critique ajoutera des mots clés et en biffera certains tout au long de sa recherche selon les informations trouvées ou pas, les nouvelles expressions rencontrées.
  • Effectuer sa recherche d’informations
    Déterminer le support le plus approprié, les outils de recherche à utiliser en fonction du contexte et des besoins.
  • Évaluer chaque nouvelle source
    Tout au long de la recherche d’informations, chaque nouvelle référence repérée devra être évaluée, la méthode  du  questionnaire quintilien permettant de guider le questionnement. (pour identifier les forces et les faiblesses de chaque source, s’assurer que l’information provient de plusieurs sources,  constater ce qui fait l’unanimité ou non,  distinguer les opinions des faits avérés, évaluer le niveau de crédibilité des auteurs).
  • Utiliser et citer l’information correctement
     Le chercheur critique devra utiliser les observations qu’il a faites et le résultat de l’application des critères décrits ci-dessus afin de mieux articuler les informations trouvées les unes par rapport aux autres, pour construire un tout cohérent (résumé, texte de recherche, opinion dans un débat, réponse à une question...).

 Analyses de cas

Deux analyses de cas détaillées illustrent la démarche d’investigation proposée par le dossier. Le premier exemple propose une recherche à une élève de la fin de l’école primaire, le deuxième une recherche à une étudiante du supérieur. La véracité des informations trouvées dans les deux cas doit faire l’objet d’une évaluation approfondie.

 Le dossier se conclut par une importante webographie et bibliographie.

 Consulter ce dossier