ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Réseaux sociaux numériques et enseignement

L'usage croissant des outils numériques de réseautage social comme Facebook ou Twitter questionne le monde éducatif. La Direction des systèmes d'information et service écoles-médias du canton de Genève publie une étude qui vise à aborder sereinement le phénomène sous différentes perspectives. Le contexte actuel incite les établissements scolaires comme le Collège François-de-Laval (Québec) à rédiger des guides de prise en main de ces média sociaux. La question des usages pédagogiques est abordée dans un dossier de synthèse sur Éduscol entièrement consacré à l'ensemble de ces services en ligne.

De nombreux adolescents sont aujourd'hui inscrits sur des services de réseautage social comme Facebook et Twitter. Cet usage n'est pas sans émouvoir les personnels éducatifs et les parents d'élèves qui s'interrogent sur la dissémination potentielle de données personnelles ainsi numérisées.

Comprendre les réseaux sociaux numériques

François Filliettaz et Marco Gregori de la DSI-SEM (Département de l’instruction publique, de la culture et du sport, Canton de Genève) publie sous licence Creative Commons un document d'analyse des réseaux sociaux . Souhaitant éviter le discours de diabolisation de ces outils, les auteurs dressent un "portrait-robot" des services en question en décrivant leurs fonctions et fonctionnalités à partir de différents exemples comme Facebook ou Google+ et en s'appuyant sur les analyses de plusieurs chercheurs. Certains d'entre eux soulignent que ces réseaux sociaux redéfinissent la notion d'espace public traditionnel. La dimension politique, les dangers réels et virtuels de ces nouveaux espaces publics numériques ne sont pas non plus occultés, dans ce contexte sociétal placé sous le signe de "l'extimité", pour reprendre l'approche de Serge Tisseron citée par le guide. 

Quels usages pour l'école ?

En dépit des dérapages inévitables (cyberharcèlement, usurpation d'identité...) le guide préconise une meilleure  prise en compte de l'activité sur les services de réseautage social par la pédagogie générale. Ces nouveaux territoires informationnels constituent, selon les auteurs ( qui s'appuient sur les travaux de chercheurs comme Nicholas Bramble), des "espaces de construction de compétences pour lesquelles ils ont envie d'une reconnaissance des adultes". Il apparaît donc souhaitable selon Filliettaz et Gregori d'introduire les réseaux sociaux dans la salle de classe de manière ouverte, non condescendante, sans faire pour autant l'économie d'une réflexion autour de l'identité numérique en particulier. L'enseignant est invité de surcroît à utiliser des plateformes éducatives ad hoc lorsqu'il souhaite travailler sur cette thématique. S'il est amené néanmoins à utiliser un outil comme Facebook, le guide recommande de fournir une information claire sur la démarche pédagogique engagée et de demander les autorisations nécessaires auprès de la direction et des parents. 

Un guide à l’intention des élèves et des parents

Le Collège François-de-Laval (anciennement le Petit Séminaire de Québec) applique d'une certaine manière les recommandations énoncées dans le guide génevois en proposant sur son site un guide des média sociaux  "pour un usage sécuritaire et responsable à l’intention des élèves et des parents". Après avoir défini la notion de "média social", les auteurs s'intéressent plus précisément au fonctionnement et aux conditions d'utilisation de Facebook. Une attention particulière est portée à la sécurité et à la gestion des paramètres de confidentialité sans oublier les contraintes juridiques liées à la publication de contenu (droit de la propriété intellectuelle). Un ensemble de rappels et de recommandations est également proposé à la fin du guide. On trouvera aussi à cet endroit une série de références bibliographiques utiles pour prolonger la réflexion. 

Objets et sujets d'apprentissages

Une synthèse intitulée " Médias sociaux et éducation", publiée sur éduscol, s'attarde particulièrement sur les usages pédagogiques des média sociaux à l'école. Après avoir délimité les contours notionnels de l'expression "média sociaux" à la fois d'un point de vue typologique et sous l'angle fonctionnel, le dossier souligne les différentes formes de recours aux services en question : les réseaux sociaux disciplinaires (Sésamath, Clionautes, Weblettres...), les usages de communication et de diffusion (pages Facebook, comptes Twitter, univers Netvibes, plateformes de curation...), le signalement collaboratif de ressources en ligne (via Pearltrees ou Diigo). Le recours à ces divers outils s'accompagne d'une réflexion pédagogique sur les enjeux liés à la gestion de la réputation numérique. L'exemple des twittclasses s'inscrit dans cette perspective mais elles permettent également de travailler d'autres compétences comme la maîtrise de la langue inscrite au Socle commun.


 

Télécharger l'ensemble du dossier Un enjeu pour l’enseignement. Comprendre les réseaux sociaux numériqueswww.sem-experimentation.ch/semactu/wp-content/uploads/2011/10/Introduction_reseaux_sociaux_v_1.pdf

Consulter le guide des médias sociaux : www.psq.qc.ca/spip.php

Dossier de synthèse (novembre 2011) sur éduscol : Médias sociaux et éducation

En complément :

Recommandation professionnelle pour les enseignants de l'Ontario (février 2011) : Utilisation des moyens de communication électroniques et des médias sociaux

Focus sur Twitter (L'École numérique n°8, juin 2011) : Twitter, un réseau social aux problématiques littéraires ?

Réseaux sociaux et identités numériques (Économie et management n°141, octobre 2011) : Les réseaux sociaux : outils du marketing viral en tourisme