ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Permettre le choix du numérique à l'école

Dans son Avis n° 10 du 6 mars 2012 relatif au numérique à l’école, le Conseil National du Numérique publie un rapport consacré au développement du numérique, à l'usage et à la maîtrise de ses outils au sein des établissements scolaires. Après avoir relevé les différents freins et autres points de blocage, les auteurs proposent un ensemble de trois recommandations visant à favoriser une véritable dynamique dans ce domaine.

Constat

Le rapport souligne que le développement du numérique à l'Ecole n'est pas une fin en soi; il implique en effet de réfléchir à l'amélioration des méthodes pédagogiques et à la mise en place de nouvelles logiques qui s'appuient sur les appétences naturelles des élèves pour les technologies numériques. Il s'agit en l'occurrence d'aller au-delà de la vision ludique des outils et de la simple mise à disposition de matériel et de ressources. Les TIC doivent être considérés comme des moyens permettant de nouveaux modes et possibilités d'apprentissage comme la personnalisation, l'autonomie, la continuité, la diversité et l'accessibilité des contenus, le travail collaboratif et le partage. Cela dit, le rapport met en lumière un certain nombre de freins bloquant le développement des usages du numérique : l'insuffisance de la maintenance et du support, le manque de formation et d'accompagnement des enseignants et des personnels, le manque de ressources prêtes à l'emploi. 

Recommandations

Pour pallier les difficultés repérées et lever les points de blocage, le rapport préconise trois recommandations touchant à la gouvernance locale, régionale et nationale, et au problème des ressources pédagogiques numériques : 

  1. Mutualiser à un niveau régional, sur la base du volontariat, les responsabilités et compétences techniques et pédagogiques relatives au numérique, des académies, des collectivités territoriales, et des centres de documentation pédagogiques
  2. Confier à un organe indépendant une mission permanente d'animation, de réflexion et de conseil sur l'école numérique. Cette instance mixte doit être composée de personnes qualifiées issues du milieu enseignant ainsi que du monde des entreprises du numérique
  3. Créer une plateforme de référencement des ressources numériques pédagogiques, dotée d'un moteur de recherche et d'un système d'indexation collaboratif. Le pilotage de la réalisation de ce portail pourrait être confié au pôle CNDP/CNED, qui fournirait de plus un catalogue minimal de ressources en accès libre pour les enseignants et les élèves

 

Le présent constat et les recommandations du rapport ne constituent pas une nouveauté en soi puisque d'autres documents du même type ont déjà effectué un diagnostic semblable et proposé des solutions s'inscrivant dans la même logique. Les auteurs du rapport appellent donc à une application effective de ces trois préconisations. 
 

Soulignant qu’il ne porte ni sur les usages pédagogiques, ni sur la formation initiale des enseignants mais sur le cadre à fournir, cet avis induit indirectement une meilleure prise en compte des chantiers ouverts par la DGESCO pour le développement du numérique et l’accompagnement de ses usages pédagogiques.


Accéder au rapport du CNN :  Avis n°10 du 06 mars 2012

Voir l'entretien avec Gilles Babinet, président du CNN, sur le site du Café pédagogique

Voir dans Subreptice, le point de vue d’Éric Sanchez, Maître de conférences à l’Institut Français de l’Éducation