ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Des oeuvres d'art pour un usage pédagogique

Les collections des musées deviennent de plus en plus accessibles grâce aux diverses techniques de numérisation. Le Google Art Project s'inscrit par exemple dans cette perspective de mise à disposition des oeuvres d'art en ligne. Les conditions de réutilisation des contenus proposés ne permettent pas la plupart du temps une libre exploitation dans un cadre pédagogique. Le Rijksmuseum et la base Cranach Digital Archive proposent à cet égard un large éventail d'oeuvres picturales tombées dans le domaine public et exploitables dans un cadre scolaire.

Google Art Project est un service mis en ligne par Google en février 2011, permettant de visualiser virtuellement les collections permanentes d'environ une centaine de musées à travers le monde. Les conditions de réutilisation des oeuvres mises à disposition (dont la plupart sont tombées dans le domaine public) via cette plateforme ne permettent pas une libre exploitation gratuite dans un cadre pédagogique à l'exception de contenus clairement identifiés sur le site du projet. L'association Public Catalogue Foundation (PCF) a mis également en ligne, en partenariat avec la BBC, près de 210 000 toiles du Royaume Uni visibles sur le site dédié Your Paintings. Les oeuvres présentées ne sont pas à priori exploitables dans un cadre scolaire. Certaines initiatives récentes permettent cependant de bénéficier d'une libre exploitation des oeuvres d'art dans un cadre scolaire.

125 000 chefs d’œuvre du Rijksmuseum

Le célèbre musée d'Amsterdam propose en ligne le Rijksstudio autorisant les internautes (après inscription) à créer leur propre collection en ligne. Chacun est libre de sauvegarder, d'imprimer gratuitement (pour un usage personnel ou pédagogique) et en haute résolution des reproductions ou des détails d'œuvres picturales par  exemple , voire de les utiliser de façon créative. Les images peuvent être en outre publiées en ligne ou partagées sur les réseaux sociaux via Facebook, Twitter ou Pinterest selon les mêmes conditions avec mention de la source. La recherche au sein de cette collection d'environ 125 000 oeuvres s'effectue selon un choix varié de critères (nom d'artiste, type d'oeuvre, thème, style).

Cranach Digital Archive

Cranach Digital Archive (CDA) est un projet de recherche interdisciplinaire né de la mutualisation de plusieurs collections muséales et privées offrant ainsi un accès aux oeuvres de Lucas Cranach (c.1472 - 1553), de ses fils et de son atelier. Le site fournit actuellement des informations sur environ 600 oeuvres  documentées par plus de 5000 images et documents émanant de 80 partenaires. La zone de consultation est composée de deux éléments : un module de recherche sur la gauche accompagné d'options d'affinement de la requête (filtrage par date, collection, auteur...) et une grille de vignettes présentant un nombre assez important d'oeuvres par page. Chacune bénéficie d'une notice descriptive très détaillée. Il est possible d'afficher l'image seule et de zoomer sur telle ou telle partie de la reproduction. Une exploitation gratuite des contenus à des fins pédagogiques et/ou universitaires est autorisée dans le cadre des conditions d'utilisation du site.

Ces deux initiatives s'inscrivent donc à l'instar du projet Raphael Research Resource dans une démarche visant à faciliter l'accès aux collections et à favoriser leur exploitation à des fins non commerciales.


Rijksstudio : https://www.rijksmuseum.nl/en/rijksstudio

Cranach Digital Archive : http://www.lucascranach.org/

Raphael Research Resource : http://cima.ng-london.org.uk/documentation/

Your Paintings : http://www.bbc.co.uk/arts/yourpaintings/

Illustration : Cranach l'Ancien. Portrait of Luther as Junker Jörg. (Sailko, Wikimedia Commons