ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

MOOCs et développement durable

Dans le cadre de la conférence internationale des Nations Unies sur les changements climatiques COP21, la plateforme France Université Numérique propose un ensemble de cours en ligne dont 3 MOOCs, axés autour des thématiques environnementales.

Les établissements d'enseignement supérieur partenaires de la plateforme FUN se mobilisent autour de la thématique du développement durable dans le cadre des différentes initiatives menées autour de la COP21, 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (du 30 novembre au 11 décembre 2015).  Ils mettent ainsi en place plusieurs MOOCs (cours en ligne, ouverts à tous et gratuits) consacrés à différentes problématiques environnementales.

La fondation UVED (Université Virtuelle Environnement et Développement durable) propose par exemple en ce début d'année scolaire 2015 trois cours en ligne, à savoir « Causes et enjeux du changement climatique » labellisé COP21 et animé par des experts du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), « Énergies renouvelables », « Environnement et développement durable ». Selon Delphine Pommeray, directrice de la fondation UVED, le premier MOOC offre un aperçu général du problème du changement climatique, en permettant d'alimenter la réflexion personnelle des apprenants face aux polémiques et controverses multiples qui ont entouré ce sujet.

Le second s'intéresse davantage à faire « comprendre les grands enjeux du 21ème siècle en matière de transition énergétique ainsi que les moyens d’exploiter les différentes sources d’énergies renouvelables (soleil, vent, eau, chaleur du sol, biomasse) ». Le troisième MOOC vise un objectif triple : interroger les représentations des citoyens en matière d'environnement et de développement durable, initier une meilleure compréhension des actions collectives, des engagements, modifier les comportements via l’éducation au développement durable. 

D'autres cours s'inscrivent dans la même perspective de préparation aux débats de la conférence internationale. Le CNAM (Conservatoire national des arts et métiers) aborde ainsi « les défis énergétiques et sanitaires » dans le domaine des transports (efficacité énergétique des systèmes de production d'énergie, impact des émissions de polluants sur la santé, déséquilibre climatique, utilisation des carburants décarbonés, nouveaux modes de combustion et d’utilisation pérenne d’énergie verte...). Une nouvelle session en anglais (Sciences Po) intitulée « Politics and Economics of International Energy » questionne les relations internationales par le biais de l'entrée énergétique. « Agroécologie » proposé par Agreenium et « Des rivières et des hommes : hydrologie, hydraulique et géomorphologie » (Grenoble INP) complètent enfin l'offre actuelle du catalogue de formation en ligne de FUN.


Sources et références complémentaires