ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.
Philosophie

7ème Colloque écriTech'

Le 7ème colloque écriTech' se tiendra les mercredi 18 et jeudi 19 mai 2016 sur le campus de l’Université de Nice Sophia-Antipolis, au Pôle universitaire Saint Jean d’Angély. Il explorera ce que le numérique et les écrans changent à l’écrit, puis se penchera sur l’enseignement de l’écriture avec le numérique sur l’écriture numérique pour enfin questionner ce qu’est écrire le monde et s’engager dans le monde à l’ère du numérique.

Programme

 

Le numérique : pratiques d’écritures nouvelles et plurielles

 

Lorsqu’Ecritech a vu le jour en 2010, l’émergence du numérique, son développement, voire son déferlement, posaient aux acteurs de l’Education des questions d’importance : La révolution numérique est-elle la fin d’un monde: celle du livre et de la lecture ? Le modèle scolaire de transmission du savoir, fondé sur l’écrit est-il menacé? Doit-on craindre pour les jeunes une nouvelle forme d’analphabétisme, de la littérature comme de la langue, voire de la pensée et de la réflexion ?

 

Entre confiance en l’avenir et volontarisme éducatif, les professionnels de l’éducation ont très tôt fait le choix de ne pas opposer numérique et pensée, écrans et savoirs, pour explorer leurs complémentarités, expérimenter les outils au service de la transmission, utiliser de nouvelles formes au service d’une pédagogie motivante et efficace. Ecritech 6 a souhaité engager la réflexion collective sur la question épineuse et cruciale des effets du numérique sur la construction du sujet, dans son rapport à lui, au monde et aux autres. Si nombre de questions restent sans réponse, du fait même du peu de distance que nous avons, au niveau temporel mais aussi au niveau paradigmatique, il est très nettement apparu que les besoins du sujet, c’est-à-dire de tout individu derrière l’élève, demeurent inchangés. L’individu, encore plus lorsqu’il est en construction, a besoin d’être en empathie, de générer  et d’éprouver de l’empathie, d’être assuré pour prendre des risques, d’être autorisé à la créativité. Etre avec les autres est la voie pour être soi, former et travailler en communauté est la voie pour résoudre un problème… Bref, là où l’on pouvait penser l’écran comme obstacle à l’humanité, il est apparu que l’écran dit l’humanité, et le besoin d’humanité. Tout cela se lit dans les pratiques privées et continues de production, de publication et de diffusion des jeunes. Et l’on s’aperçoit que là où l’on pouvait craindre la disparition de l’écrit par la dévoration de l’écran, s’impose le fait que l’écran, les écrans, sont écrits, sont supports de production écrites, appellent de l’écrit voire le font sourdre. Ecritech 6 concluait en appelant à développer l’au-delà de l’écran.

 

Ecritech 7 s’interrogera pour savoir si cet au-delà de l’écran n’est pas l’écrit, les écrits, anciens et nouveaux, hérités et à naître, nécessaires ou jubilatoires, codés ou répondant au besoin ontologique du récit.

En écoutant et en interrogeant experts et praticiens, Ecritech 7 explorera ce que le numérique et les écrans changent à l’écrit, puis se penchera sur l’enseignement de l’écriture avec le numérique/de l’écriture numérique pour enfin questionner ce qu’est écrire le monde et s’engager dans le monde à l’ère du numérique. 

 

1ère journée : mercredi 18 mai 2016

Première demi-journée :
  • 9h30- 10h30 Discours d’ouverture 
  • Le président de l’université ou son représentant
  • Le recteur de l’académie de Nice, M. Emmanuel Ethis
  • Le directeur Général de Réseau Canopé ou son représentant
  • Le directeur de la DNE ou son représentant

Présentation de la problématique : C. Bechettti –Bizot, IGEN

  • 11h-12h M. Braun, IGEN présente le conférencier

Conférence inaugurale : M. Stéphane Vial

  • 12h- 12h 30 Teaser de partenaires ou d’acteurs 5 mn par teaser

 

Deuxième demi-journée :
  • 13h 30-15h00

Table ronde 1: “Ce que l’écran change à l’écrit”1h30

Enjeu : cerner ce que l’écran, par sa matérialité technologique et par sa virtualité communicationnelle par les réseaux, a changé à l’écrit. L’innovation numérique en matière d’écrits, de productions écrites, de pratiques scripturales ne fait nullement table rase du passé des pratiques anciennes. Ainsi, la relation entre écrits-écrans s’inscrit entre héritage et invention, entre et continuité.

Animateur :

Intervenants:

- Yves Jeanneret (CELSA) : ce que l’écran change à l’écrit d’un point de vue global-

- Carole Lipsyc : ce que les écrans et le numérique ont changé dans la relation auteur de littérature et production écrite

- Serge Bouchardon (Université de Compiègne),

  • Pause 15h00-15h30 Visite du parcours
  • Ateliers : 15h 30 -17h: Trois ateliers en barrette, présentation d’actions pédagogiques
  • 17h- 18h Visite du parcours et rencontres d’acteurs

 

2ème journée  jeudi 19 mai 2016

 

Troisième demi-journée:
  • 9h00-10h30

Table ronde 2 : « Enseigner l’écriture avec le numérique/enseigner l’écriture numérique » 1h 30

Enjeu : examiner les questions auxquelles l’Ecole est confrontée concernant l’écriture et le numérique ; le numérique, frein ou levier des apprentissages dans le domaine de l’écriture ? Dans quelle mesure le numérique est-il un catalyseur d’écrits ?

Animateur: JM Le Baut 

Intervenants:

- Jean-Luc Velay (Université d’Aix-Marseille) : apports et limites du numérique dans l’apprentissage de l’écriture

- Alexandre Acou (Académie de Paris) et/ou Jean-Roch Masson (Académie de Lille) : usages du numérique pour faire écrire à l’Ecole Elémentaire

- Magali Brunel (Université de Grenoble) et Carole Callebout Guérin, Collège P. Mendes-France, Tourcoing : le numérique dans l’apprentissage de l’expression écrite

  • 10h30-11h Pause Visite du parcours
  • 11h-12h30 : Ateliers : 1h 30 Trois ateliers en barrette : présentation d’actions pédagogiques

 

Quatrième demi-journée :
  • 13h30-15h

TR3 : « Ecrire le monde et s’engager dans le monde à l’ère du numérique »

Enjeux : comment le numérique et ce qu’il génère de pratiques sociales d’écriture sur écran et en réseau induisent de nouvelles compétences à concevoir et à produire des écrits. Parce que les écrans ont changé les écrits, leur diffusion, les lecteurs, les professionnels ont modifié les manières de rendre compte du monde, de le rendre lisible, de diffuser leur engagement dans le monde. Quelles sont-elles, nécessitent-elles de nouvelles compétences pour les concevoir et les produire ?

Animateur :

Intervenants:

- Alexandra Saemmer (Université Paris 8): La littérature numérique comme champ de création et champ social. Une rhétorique du texte numérique : comprendre et enseigner les nouveaux dispositifs d’écriture 

- Pascale Argod (Université Bordeaux Montaigne) et Marie Julie Catoir (Université de Nice Sophia Antipolis)

- Amel Cogard et un membre de l’équipe de production de France Télévision: le webdocumentaire, sa conception, sa réalisation, quelles nouvelles écritures et quelles nouvelles compétences pour les concevoir et les produire ?

  • 15h-17h Conférence de François Bon et Mot de clôture

----------------------------------------------

Site du colloque : http://www.ecritech.fr/

 

 

Site adaptatif

Site adaptatif
Ce site est consultable avec votre mobile ou votre tablette.

Utilisez la même URL que celle affichée actuellement.

Suivez éduscol !