Philosophie

« Mission d’information sur l’identitié numérique ? » Audition de Stéphane Chauvier

" Nos deux définitions de l’identité numérique, personnelle ou individuelle, sont très différentes et soulèvent des problèmes éthiques qui le sont autant. Le point philosophique est que si on admet que l’on puisse usurper l’identité numérique d’individus et que cela constitue un préjudice, il faille aussi admettre aussi qu’ils aient un droit de propriété sur leur identité numérique. L’identité numérique relèverai alors de la propriété de soi, comme celle qu’ils ont sur leur propre corps. "

20 novembre 2019

Présentation : « Nos deux définitions de l’identité numérique, personnelle ou individuelle, sont très différentes et soulèvent des problèmes éthiques qui le sont autant. Le point philosophique est que si on admet que l’on puisse usurper l’identité numérique d’individus et que cela constitue un préjudice, il faille aussi admettre aussi qu’ils aient un droit de propriété sur leur identité numérique. L’identité numérique relèverai alors de la propriété de soi, comme celle qu’ils ont sur leur propre corps. Mais à la différence de l’identité génétique, l’identité numérique est détachable de l’individu, ce qui entraîne deux types de préjudice possible : l’usurpation de l’identité numérique d’une part, qui renvoie à la problématique de l’usurpation ; la révélation non consentie de mon identité numérique d’autre part, qui renvoie à la problématique du droit à l’anonymat. Comment arriver alors à concilier ces deux exigences, tant d’un point de vue juridique que technologique ? »

 

À retrouver sur le site de la l’Assemblée nationale : http://videos.assemblee-nationale.fr/video.8452711_5dd536ee3dcb2.mission-d-information-sur-l-identite-numerique--m-stephane-chauvier-pr-de-philosophie-morale-et-p-20-novembre-2019

Site adaptatif

Site adaptatif
Ce site est consultable avec votre mobile ou votre tablette.

Utilisez la même URL que celle affichée actuellement.

Suivez éduscol !