Newsletter du Prix Jean Renoir des lycéens

Cette Lettre d'information (NewsLetter) est réalisée par les élèves qui participent au Prix Jean Renoir des lycéens, sous la supervision de Anne-Sophie Chilard du journal Phosphore.

Ne manquez aucun numéro de la Lettre d'information du Prix Renoir !

Exemplaires de la lettre d'informations

Dernière lettre d'informations

NL Prix Renoir 01
24/02/2017

Newsletter du Prix J. Renoir des lycéens
N°01

Février 2017

Toutes les Lettres du Prix Jean Renoir des lycéens

Sommaire


Édito

Le Prix Jean Renoir des lycéens a été créé il y a plus de cinq ans. C’est un prix qui donne la parole aux lycéens. Il leur permet, à travers leur choix du film primé mais aussi à travers la rédaction de critiques des films en lice, d’exprimer leurs préférences, de partager leurs émotions, leurs élans, de porter la voix des jeunes dans le monde du cinéma. Pour cette sixième édition du Prix Jean Renoir des lycéens, les élèves référents de onze lycées participants répartis dans toute la France, se sont engagés dans une nouvelle aventure : la rédaction d’une newsletter du Prix Jean Renoir des lycéens.

Sous la supervision d’Anne-Marie Chilard, journaliste au journal Phosphore, certains lycéens ont sélectionné, parmi les sites des lycées participants, les articles qu’ils jugeaient les plus appropriés pour être publiés dans cette première newsletter. D’autres ont rédigé des articles spécialement pour ce premier numéro. A travers cinq rendez-vous Skype, ils ont appris à se connaître et à collaborer autour d’une passion commune, le cinéma. Des amitiés se sont nouées, des points communs ont émergé et l’envie de poursuivre ce projet s’est affirmée,

Cette newsletter vise à donner aux jeunes participant au Prix Jean Renoir des lycéens une opportunité supplémentaire d’expression, tout en contribuant à la notoriété du prix. Elle favorise le dynamisme des sites des lycées participants consacrés au prix et plus largement à l’art et à la culture. Elle témoigne de l’engouement des lycéens pour le cinéma et donne un aperçu de la vie artistique et culturelle de certains lycées mais aussi de certaines filières de lycées professionnels.

Ce numéro est un premier élan. Au fil du temps et de l’expérience acquise par les lycéens engagés dans sa réalisation, la newsletter sera amenée à évoluer, notamment dans ses rubriques et dans la forme des contributions qui la constituent.

Bravo aux rédacteurs de ce premier numéro pour leur engagement et pour leur enthousiasme.

pictogramme cinémaI. Au cinéma

1. Films de l'année

A. "Le réveil de la force", vu par les élèves du lycée Mézeray à Argentan (académie de Caen)

Une critique rédigée par Thibault Cohen et Marie-Julie Beaufrère.

star wars"Le réveil de la Force" est le septième opus de la saga Star Wars ; il fait suite à l'épisode VI "Le Retour du Jedi", trente-deux ans après la sortie de ce dernier — ce décalage temporel est d'ailleurs conservé dans la narration. Il met en scène les personnages de la première trilogie : Leia Organa, Han Solo, Luke Skywalker et Chewbacca, et les protagonistes centraux de la nouvelle génération, Rey, Finn, Poe Dameron et le maléfique Kylo Ren. Le titre "Le Réveil de la Force", fait référence à l'héroïne Rey, qui découvre ses pouvoirs au cours du film.

Depuis le dernier opus de la série, racontant des événements antérieurs à la première trilogie, dix longues années s'étaient écoulées. C'est pourquoi Le Réveil de la Force était tant attendu, et c'est aussi la raison pour laquelle nous avons décidé de rédiger cet article. Etant tous deux fans de cette saga culte, nous nous sommes intéressés de près à ce Réveil de la Force, cependant, nous vous prévenons tout de suite : ce septième opus est différent des deux premières trilogies...Lire la suite en ligne sur le site du lycée

B. "La fille du train", vu par les élèves du lycée Saint-Esprit de Beauvais (académie d'Amiens)

Une critique rédigée par Lucie Ravier et Anne-Claire Pépin.

fille du train

 "La fille du train" est un thriller américain qui sort du lot. En effet, tout au long du film, le spectateur est comme perdu dans un labyrinthe parsemé d'intrigues, mais est guidé par les pas de Rachel (Emilie Blunt) vers la sortie. Ce film à suspense, adapté du roman éponyme de Paula Hawkins raconte l'histoire d'une jeune femme, Rachel, dévastée par son divorce. Tous les jours, elle observe et imagine la vie en apparence parfaite  d'un couple qu'elle scrute à travers la fenêtre du train. Sans repères et désespérée, elle erre sans but au quotidien lorsqu'elle est témoin malgré elle d'une scène violente et inoubliable...Lire la suite en ligne sur la page Facebook du lycée

C. "Les malheurs de Sophie", vu par les élèves du lycée Sud-Médoc au Taillan-Médoc (académie de Bordeaux)

 Une critique rédigée et filmée par Cameline Kouache et Johanna Pico.malheurs de sophie

Sophie, une petite fille de quatre ans vit avec sa mère, Madame de Réan dans un grand château. Elle a pour habitude de faire des bêtises que ce soit avec l’aide de son cousin, Paul ou toute seule. Un jour, madame de Réan apprend qu’elle doit partir en Amérique avec sa fille et Paul, ce qui ne l’enchante pas. Un an plus tard, Sophie est de retour en France avec son horrible belle-mère, Madame Fichini et peut enfin retrouver ses deux amies, Madeleine et Camille. Madame de Fleurville et ses filles remarquent vite que la vie de Sophie a complètement changé… Lire la critique en ligne sur le blog du lycée

Voir la vidéo de la critique sur la chaîne Youtube du Prix Jean Renoir

vidéo les malheurs de Sophie

 2. Film de patrimoine

A. "Psychose", vu par les élèves de l'Internat d'excellence de Sourdun (académie de Créteil)

Une critique rédigée par Tessa Jackson.

psychose

Marion Crane (Janet Leigh) est une jeune secrétaire. Elle vit une relation avec Sam Loomis (John Gavin). Ils ne peuvent pas se marier car ce dernier doit verser une pension alimentaire à son ex-femme, obligation que son travail dans une quincaillerie à Fairvale a du mal à couvrir. Marion supporte de moins en moins cette situation et quand un riche client texan vient effectuer une transaction immobilière en payant 40 000 dollars en cash, la tentation est trop forte pour notre héroïne. Au lieu de déposer les billets à la banque comme son patron le lui avait demandé, elle rentre chez elle préparer sa valise et sa fuite.

Lors de cette scène on entend pour l’une des toutes premières fois la musique lancinante qui participe à l’identité de Psychose. Elle permet de créer cette atmosphère pleine de suspens et de tension dans laquelle évolue Alfred Hitchcock. Les prises de vue ici sont fixes, pour la plupart, et on ne voit pas le visage de Marion pendant la majeure partie de la scène. Quand on le voit, c’est d’abord indirectement par le biais de son reflet dans le miroir... Lire la suite en ligne sur le site du lycée

3. Rencontres avec le monde du cinéma

A. "La quinzaine des métiers d'art et du cinéma" au lycée  Pablo Picasso de Périgueux (académie de Bordeaux)

Un article rédigé par Mélaine Béraud et Marie Bouye.

Le lundi 17 octobre 2016 , la classe de 1ère bac professionnel Services de Proximité et Vie Locale (SPVL) accompagnée de l'atelier cinéma du lycée Pablo Picasso de Périgueux a pu découvrir les métier d'arts et les coulisses du cinéma en rapport avec " La Quinzaine des Métiers d'art et du cinéma" qui se déroulait du 18 au 30 octobre 2016 à Nontron.

nontronDès notre arrivée, nous sommes allés visiter le pôle expérimental "Métier d'art "au château de Nontron, qui nous a appris la façon dont étaient montés les décors. Après nous nous sommes rendus à la Coutellerie nontronnaise, où nous avons pu découvrir comment étaient fabriqués les couteaux.  Nous avons même appris que c'était cette coutellerie qui avait fabriqué les couteaux de tous les poilus durant la  guerre de 1914 à 1918. Notre matinée se termina sur cette agréable visite.  choristes

L'après-midi nous avons eu la chance de rencontrer le réalisateur Eduardo Soria Sosa qui nous a parlé avec passion de son métier. Pour finir, nous avons également rencontré le chef décorateur François Chauvaud qui a fait les décors du film mythique "Les choristes".

Ce que les élèves ont retenu de la journée était de nouvelles connaissances extrêmement  bien expliquées et enrichissantes.

B. Rencontre avec Olivier Babinet au lycée Marcellin Berthelot de Questembert (académie de Rennes)swagger

Un article rédigé par Newen Nicolas et Enora Caiveau.

Le 13 janvier 2017, avant de visionner le film Swagger, nous avons eu la chance de rencontrer le réalisateur Olivier Babinet au sein de notre établissement  dans le cadre de notre atelier cinéma. Nous avons pu voir  le début du film et l'analyser avec lui. Il a pu nous expliquer le côté technique de cette scène d'ouverture, comment il l'a réalisée, avec qui et avec quels outils audiovisuels. Cette rencontre a été d'une grande richesse pour notre culture cinématographique. Voir la vidéo de la rencontre sur la chaîne Youtube du Prix Jean Renoir

vidéo swagger

pictogramme lycéeII. Au lycée

1. Vie culturelle au lycée

A. Le festival Under-fest' au CEPMO de Saint-Trojan (académie de Poitiers)

Un article rédigé par Mathilda Vivien.

cepmoLe CEPMO est un lycée expérimental d'enseignement général de l’île d’Oléron, en Charente Maritime, qui propose aux élèves d'être partie prenante du processus de décision. Au cœur de l’approche pédagogique du lycée expérimental  se trouve la notion de démarche. Mettre l’accent sur la démarche plus que sur la situation, c’est mettre en lumière le mouvement, c’est insister sur les dynamiques. C’est le chemin parcouru qui importe, la dimension collective et non le résultat.

Dans ce cadre, nous organisons le UNDERFEST FESTIVAL le 20 Mai 2017 à Dolus d’Oléron à la Cailletière. UNDER-FEST’ est un festival de culture urbaine et underground à travers la musique rap et tekno,le graff’,la photo… On fera ressortir ces deux cultures qui font bouger la France

On accueillera plusieurs artistes de la scène rap française tels que Les Tontons Flingueurs, Tupan… ainsi que deux sound system de la culture tekno : KATTAWATT’S / TTB . Deux espaces seront donc à votre disposition, une grande scène pour accueillir artiste hip hop et un mur de son (15kw) organisé par les sounds, avec buvette et food trucks à disposition. Lire l'intégralité de l'article en ligne sur le site du lycée

B. Le FICANNES au lycée Edouard Belin de Vesoul (académie de Besançon)

Un article rédigé par Mano Grondin et Corentin Bertholon.

Le 25 Janvier 2017 avait lieu au lycée Édouard Belin de Vesoul le 10ème anniversaire du partenariat entre le  festival international des cinémas d'Asie (FICA) et le lycée, partenariat nommé le FICANNES par allusion au festival de Cannes. Tous les élèves et les participants avaient revêtus leur tenues de soirées, et à l'occasion ont foulée le tapis rouge et gravi les marches. Ils ont pu déguster des mets japonais grâce au chef du consulat général japonais de Strasbourg. Pour l'occasion, le lycée était redécoré avec des fresques asiatiques. Des chants et des danses avaient étés organisés, ainsi que des expositions sur le Nouvel an chinois et le cinéma. Les affiches des films nommés au FICA étaient également affichées. Lire l'intégralité de l'article en ligne sur le site du lycée


 Lettre d'information réalisée par les élèves référents du Prix Jean Renoir des lycéens,
sous la supervision de Anne-Sophie Chilard du journal Phosphore

Pictogrammes réalisés par Mélaine Béraud et Florian  Rouvière