TraAM 2012-2013 - Bilan

Thème des TraAM

Production de scénarios pédagogiques d'utilisation des TICE en classe de terminale et test inter-académique de l’ensemble des productions portant sur les nouveaux programmes de seconde, première et terminale.

 Remarques générales

Le nombre d’académies engagées s’est stabilisé par rapport à l’année précédente : cinq académies ont été concernées par les TraAM pour l’année 2012-2013, les mêmes d’ailleurs que pour l’année 2011-2012. Il s’agit des académies de Besançon, Bordeaux, Nancy-Metz, Paris et Strasbourg.
Les conditions de travail particulières durant cette année scolaire (avec la mise en œuvre d’un nouveau programme en terminale) laissaient craindre une disponibilité moindre des enseignants, et donc des réalisations moins nombreuses par rapport aux années précédentes.
C
ependant, force est de constater que les productions ont été nombreuses et de qualité. Ainsi 74 exercices ont été réalisés cette année, même si le nombre de ressources proposées diffère selon les académies (certaines académies ont fourni une dizaine de productions, contre une vingtaine de productions pour d’autres académies).
Comme les années précédentes, les logiciels utilisés pour créer ces productions ont été très divers : Hot Potatoes, Didapage, Mos Solo, Exelearning, Netquiz, Excel, des logiciels pour TNI.
Une des difficultés rencontrées cette année a concerné l’indexation de ces productions dans l’ÉDU’base SES : les thèmes proposés pour indexer les ressources correspondent aux anciens programmes et ne prennent donc pas en compte les nouvelles questions du programme. Ainsi, aucune des productions réalisées dans le cadre des TraAM n’a pu être mise en ligne via l’ÉDU’base SES.
Une autre difficulté, récurrente cette fois-ci, réside dans le nombre de tests, qui est faible relativement au nombre de productions : 47 tests ont été réalisés. Ceci s’explique par les conditions particulières dans lesquelles ont travaillé les collègues cette année : dans le cadre de la mise en œuvre d’un nouveau programme, les enseignants, n’ayant pas encore eu le temps de s’approprier le programme, l’appliquent dans l’ordre ;  les exercices, quant à eux, sont conçus au fur et à mesure que l’on avance dans le programme et sont mutualisés une fois terminés. En conséquence, la plupart des collègues ont déjà terminé le chapitre concerné lorsque l’exercice est mis en ligne, ce qui rend difficile les tests avec les élèves. On peut toutefois noter que les académies de Besançon et de Bordeaux ont réalisé chacune plus de 10 tests.
Globalement, de belles ressources ont été produites cette année et permettent de proposer aux collègues des exercices sur des nouveaux points du programme de terminale. Même s’il n’y a pas de productions pour chacune des questions du programme, les ressources proposées couvrent malgré tout une bonne partie des programmes (enseignement spécifique et enseignements de spécialité).  

Le travail dans les académies

Les 7 enseignants engagés dans les TraAM ont décidé d’être au plus proche des besoins des professeurs (confrontés aux difficultés inhérentes à tout nouveau programme) en réalisant des Quiz de révision, principalement à l’aide d’Hot Potatoes.
En tout, 20 exercices ont été créés.
Parmi ces 20 productions, 11 ont concerné l’enseignement spécifique (sur les 15 questions du programme, seules 4 n’ont donc pas fait l’objet d’une production), 6 concernent l’enseignement de spécialité « Économie approfondie » (toutes les questions du programme ont ainsi été couvertes) et 3 portent sur l’enseignement de spécialité « Sciences sociales et politiques ».
Les enseignants de cette académie ont réussi à réaliser 13 tests.

7 enseignants étaient engagés dans les TraAM pour l’académie de Bordeaux.
Ils ont créé 15 productions, utilisant des logiciels tels que Hot Potatoes, Didapage ou Exelearning. Ces exercices ont été réalisés en binôme, chacun d’entre eux étant au moins relu par un autre collègue de l’académie avant mutualisation.
Parmi ces 15 productions, 5 sont des exercices interactifs portant sur les notions du programme de terminale, 5 sont des activités sur les nouvelles épreuves du baccalauréat en SES (et ses compétences) en relation avec le nouveau programme de terminale et 5 sont des scénarios pédagogiques de sensibilisation ou d’analyse portant sur des points du nouveau programme de terminale.
Les enseignants de l’académie de Bordeaux ont testé 15 exercices proposés par les autres académies.  

7 enseignants ont participé aux TraAM pour l’académie de Nancy-Metz.
20 scénarios ont été réalisés : 4 portent sur l’enseignement spécifique, 6 sur l’enseignement de spécialité « Économie approfondie » et 10 concernent l’enseignement de spécialité « Sciences sociales et politiques ».
Ce sont principalement des activités courtes, sous forme de « briques », modifiables par les enseignants. Elles utilisent des supports tels que des vidéos en ligne, des images ou des sites institutionnels. Plusieurs possibilités d’utilisation ont été proposées pour chaque exercice : utilisation en classe entière avec vidéoprojecteur ou TNI, utilisation en salle informatique ou dehors de la classe,… Plusieurs versions ont en conséquence été mises en ligne : fichiers htm, fichiers TNI, fichiers word.
Seuls 4 tests ont pu être réalisés. Ceci s’explique notamment par une réunion intra-académique unique et tardive et par des nouvelles conditions d’enseignement moins propices aux tests en classe (du fait de la rareté des effectifs réduits).  

6 enseignants étaient engagés dans le groupe TraAM pour l’académie de Paris.
Ils ont réalisé 10 productions, en utilisant des logiciels tels que Mos Solo, Netquiz ou Excel. Ils concernent uniquement le programme d’enseignement spécifique de terminale.
Ces exercices peuvent être utilisés en classe entière ou en groupe à l'aide d'un TNI ou d'un vidéo projecteur, soit en autonomie (en salle informatique ou à la maison).
Les séquences proposées peuvent être modifiées à l'aide du fichier source mis en ligne. Elles peuvent notamment être utilisées dans le cadre de l'accompagnement personnalisé pour un travail autonome et différencié, afin d’adapter le parcours au niveau des élèves par exemple.
Les enseignants de cette académie ont 13 productions réalisées par les autres académies. 

Les enseignants de l’académie de Strasbourg participant aux TraAM ont travaillé dans 4 directions.
Ils ont tout d’abord réalisé 9 exercices pouvant être utilisés en autonomie ou en classe entière. Ces exercices ont pour support des vidéos en ligne, des exerciseurs ou des sites, accompagnés d’un questionnaire.
La deuxième direction de travail concerne l’utilisation de cartes mentales, à l’aide de Freemind, comme synthèse d’un document, comme synthèse d’un chapitre ou comme outil méthodologique lors des dissertations ou de la 3ème partie de l’épreuve composée.
Pour la 3ème direction de travail, les enseignants ont expérimenté un outil de travail collaboratif proposé par Google, pour construire un plan, préparer un cours ou effectuer un travail méthodologique sur l’introduction et la conclusion.
Et enfin, la dernière direction de travail a consisté à expérimenter des débats sous plusieurs formes, en utilisant différents outils numériques. Par ailleurs, les enseignants de l’académie de Strasbourg ont réalisé 6 tests.