Jeux sérieux et SES

Sélection de jeux sérieux susceptibles d'être utilisés dans le cadre des cours de SES

Sur Eduscol, il est possible de trouver des définitions du jeu sérieux, dont celle-ci « Application informatique, dont l'objectif est de combiner à la fois des aspects sérieux (Serious) tels, de manière non exhaustive, l'enseignement, l'apprentissage, la communication, ou encore l'information, avec des ressorts ludiques issus du jeu vidéo (Game) » de Julian ALVAREZ.

L’intérêt de la ludo-pédagogie a déjà été évoqué dans la Lettre Édu_Num SES n°12, à propos du jeu sérieux sur le développement durable dans le monde, et dans une lettre plus ancienne, Lettre TIC'Édu SES de Mai 2012, qui présentait plusieurs jeux sérieux utilisables en SES (autofactoriz, animeco, cyber-budget, climcity, ecoville, economia).
Certains de ces jeux ne sont plus disponibles, d’autres, qui nous semblent intéressants, sont apparus.

Certains sites recensent des jeux pouvant nous intéresser :

Ces sites s’adressent à des publics variés, niveau maternelle, primaire, collège, lycée, supérieur…

Il est néanmoins possible de trouver des jeux sérieux susceptibles d'être utilisés dans le cadre des cours des SES. En voici une sélection (non exhaustive) :

  • Mission Knut : jeu de simulation où l’élève joue le rôle d’un commissaire européen confronté à une catastrophe maritime. L’intérêt du jeu est de découvrir le fonctionnement des institutions européennes.
  • ECONOMIA : jeu sur la politique monétaire, proposé par la BCE depuis longtemps maintenant. L’objectif est de maintenir le taux d’inflation en-dessous de 2%.
  • Top Floor – En route vers le sommet ! La mission est de rassembler sept notes d'information pour le Conseil des gouverneurs au Top Floor. C’est un jeu pédagogique qui explique le fonctionnement de la Banque centrale européenne (BCE), de l’Eurosystème et du Système européen de banques centrales (SEBC).
  • Inflation Island, comment l’inflation affecte l’économie : on peut observer les réactions des personnages face à l'inflation et à la déflation et les changements du décor. On peut également tester ses connaissances et essayer de déceler les différents scénarios relatifs à l'inflation.
  • Cit€co : le joueur doit essayer de battre des joueurs virtuels en gérant une enseigne de distribution installant ses magasins dans diverses villes de France et du monde 
  • Le jeu de l'oie d'une loi : un jeu de l'oie pour comprendre les différentes étapes du vote d'une loi.
  • Cap Odyssey : jeu de simulation d’une exploitation agricole, qui peut être intéressant pour découvrir la PAC de 1950 à nos jours. Il permet aussi d’aborder les notions de coûts de production, productivité…
  • Money Fit : il s’agit de construire le budget équilibré d'une manifestation culturelle. On y aborde les notions d'emprunt, de dette, d'épargne…
  • J'apprends, j'entreprends : le joueur se met dans la peau d'un personnage qui rêve de gagner le prix du meilleur entrepreneur de l'année. Il voit toutes les étapes et les concepts liés au monde des affaires : études de marché, choix stratégiques, emplacement des locaux, marketing, gestion du stress…
  • Clim’City : jeu de gestion inspiré de Simcity, mais consacré ici au développement durable.
  • Need for grid (RTE) : il s’agit de gérer un réseau électrique en reliant les centres de production d’énergie et les zones de consommation, et en tenant compte du développement durable.
  • 2020 Energie : l’objectif du jeu est de réduire la consommation d’énergie, d'accroitre l’efficacité énergétique et de choisir les énergies renouvelables les plus adaptées.
  • Calculateur d'empreinte écologique : outil de simulation qui permet de calculer son empreinte écologique.
  • Ecoville : jeu déjà ancien de construction de ville écologique. Il est accompagné d’un espace enseignant.
  • Ecosysgame : CAP Sciences, avec le partenariat de la région de l'Aquitaine, a développé un jeu sérieux qui demande aux joueurs de « gérer » des biomes en prenant compte de 3 facteurs : la biodiversité, le développement économique et le bien-être de la population.

A noter que, si l'usage des jeux sérieux numériques n'est pas généralisé dans le cadre des cours de SES, beaucoup d'enseignants utilisent un peu plus souvent des jeux sérieux non numériques (sur la productivité, le marché, le passager clandestin… à base de jeux de cartes par exemple).