Intérêt de la numérisation de la prise de notes de cours par les élèves

A- Pour l'élève

Pour l 'élève qui numérise

A Sud Médoc - Témoignage de Rachel : " J'avoue que cela a d'abord été dans le but de remonter une note(sachant que la numérisation serait sûrement notée) mais cela m'a notamment permis de mettre de l'ordre dans mes cours, d'avoir un cours plus net, synthétisé et complet. De plus, le fait de l'avoir numérisé m'a été bénéfique car tout en faisant cela, j'apprenais ma leçon (je n'ai donc en aucun cas perdu mon temps), j'ai pris le temps de la comprendre; j'ai pu voir les fautes que j'avais faites puisque vous les avez ensuite corrigées avant de donner mes notes aux autres élèves, à qui cela a donc au final été bénéfique également, ce qui je trouve est super. "
Témoignage de Laura (élève de 1°) : " j'ai essayé de proposer mes notes de cours tout au long de l'année car je trouve que c'est intéressant de partager ses notes avec les élèves, ça peut aider ceux qui n'arrivent pas à prendre des notes et ça peut également m'aider, car c'est là que l'on voit si l'on a bien pris nos notes ou non.
Mais c'est quand même du boulot, d'où mon irrégularité à le faire. "
Pour résumer, on peut dire que cette activité apporte à celui qui la réalise :
o Un statut : il travaille pour la classe. Cette activité valorise l'élève. Elle devient une ressource pour les autres.
o C'est un travail enrichissant : Une aide pour organiser son cours, une aide pour comprendre le cours et les erreurs de prises de notes avec la correction du professeur

Pour l'ensemble des élèves

· Rattraper le retard
· Ces notes sont des références et des supports pour réviser. A Sud Médoc, en terminale, le fait que la classe soit parvenue à numériser l'essentiel du cours a été ressenti comme une ressource supplémentaire que les " élèves " se sont mis à leur disposition pour se préparer à l'épreuve du bac. C'est de l'ordre du réconfort.
· Facteur de motivation pour construire le cours ensemble
· Facteur d'entraide, de rapprochement entre les élèves.

B- Pour l'enseignant

· Cette activité de prises de notes doit être associée de façon étroite à celle des fiches de guidage (voir par ailleurs le compte rendu de B. Conte). La fiche de guidage présente sur trois colonnes le plan du cours détaillé assorti des questions sur les documents référencés (principalement dans le manuel) et les notions à acquérir. Ainsi l'élève est invité à préparer le cours en amont en répondant aux questions posées. Il construit son cours. Cette démarche donne un statut important à la préparation du cours qui se trouve ainsi justifiée.
· Le professeur grâce à ce dispositif aura un degré de liberté supplémentaire pour organiser son cours et mettre en rapport les préparations des élèves pour construire le cours de la classe. La prise de notes de l'élève sera le passage de son cours à celui de la classe, source d'interrogations et de vérifications. Elle est donc plus que jamais source d'enjeux (participations orales des élèves, capacité à aller plus loin que les questions de préparation, aider à l'assimilation des connaissances, intégrer de nouveaux documents durant la séquence). L'activité de coopération menée pour la mutualisation des notes de cours numérisées cherche à aider l'élève dans cette démarche et en fait également la mémoire. J. Silvano le souligne, cette activité de prises de notes est essentielle dans le cadre de la démarche inductive, " en classe les questions sont reprises avec les élèves et le cours est construit à partir de leurs réponses. La faiblesse de ce dispositif réside dans la trace finale de ce travail collectif, une trace qui peut être confuse ".
· De ce fait, la prise de notes valorise la prise de parole de l'élève. Il faut être vigilant sur cette question. Les élèves ont tendance à ne noter que ce que dit le professeur.
· Les notes des élèves offrent l'occasion de repérer les passages de cours difficiles voire les erreurs ou imprécisions formulées durant la séquence. C'est donc une formidable occasion de corriger et d'améliorer tout cela.
· On arrive donc à l'idée que cette activité participe évidemment à l'apprentissage de la prise de notes. On a pu vérifier à certaines occasions les différences de compétence des élèves à ce niveau. Deux critères d'évaluation sont à prendre en compte ici
o Un critère quantitatif : la longueur des notes. Notamment, ce qui semble difficile pour l'élève est de noter les interventions de ses camarades et de relever les éléments pertinents de l'analyse documentaire.
o Un critère qualitatif : la cohérence et la justesse de ces notes
· Cette activité permet de garder le cours sur l'établi. Le cours est toujours en chantier. On publie les notes de cours quelque temps après le cours. On ravive la mémoire des élèves sur ce point. D'autre part soit sur l'initiative des élèves, soit sur celle du professeur, les notes de cours sont enrichies (sites Web et documents complémentaires). Cela souligne l'importance de la technologie hyperlien.