Les activités " traditionnelles"

Au lycée Pravaz en 2001, après un échange dans la classe pour une adhésion de tous au projet d'utilisation d'un environnement numérique de travail , les élèves ont décidé de faire de cet outil un espace de révision. Pourquoi ce choix ? Ce sont les redoublants qui ont appuyé cette suggestion peut être parce que l'on avait, l'année précédente, essayé de développer la coopération entre élèves pour les fiches de révisions et qu'ils avaient trouvé une certaine efficacité dans cette organisation. Qu'est-ce que réviser ? Toutes les tâches développées dans l'année ont pour but de préparer à l'examen : acquisition de savoirs et maîtrise de savoir-faire. Alors que garder pour une plate-forme collaborative ? L'essentiel : Des faits, des mécanismes, des concepts, des méthodes ? Sous quelle(s) forme(s) ? Et qui produit ? Les premiers travaux proposés ont été ceux que a déjà faits dans le passé en classe de terminale; puis on a essayé de développer des tâches nouvelles qui ne sont possibles qu'avec les fonctionnalités de cet outil.

Les activités " traditionnelles"

Nommées ainsi car elles peuvent être mises en place sans usage des TICE.

La mise en ligne de fiches de lecture

Chaque élève, chaque semaine (de novembre à avril), choisit un article d'une revue (Sciences Humaines, Alternatives Economiques, l'Expansion…) en rapport avec le programme et il établit une fiche (résumé, plan, lien avec le programme…) ; Il établit ainsi au cours de l'année un dossier composé de ses différentes fiches en cherchant à illustrer par celles-ci l'ensemble des thèmes du programme.
A travers ces lectures, le but est que l'élève puisse acquérir des connaissances personnelles en dehors de la classe et trouve des illustrations du cours. Lors de la réalisation des fiches de révisions, il pourra alors se servir de ce travail pour organiser celles-ci.
Sans extranet, il était difficile de développer les échanges de fiches entre élèves. Pour cela des séances étaient organisées pendant lesquelles les élèves présentaient leur travail et le professeur sollicitait des partages mais en dehors de ces séances, les échanges étaient rares et souvent limités à quelques camarades et non à l'ensemble de la classe.
La mise en ligne sur la plate-forme étant aisée (un simple copier / coller d'un document texte dans le dossier " fiches de lecture " où les élèves ont des droits d'écriture), la contrainte imposée a été d'au moins une fiche dans l'année (certains se limitent à une mais d'autres en proposent plusieurs)
Les avantages de l'espace de travail partagé sont l'augmentation des fiches mises à disposition de tous sur l'espace numérique, la possibilité d'orienter les lectures pour couvrir l'ensemble du programme et la validation par le professeur, au fur à mesure, du travail.

Les synthèses et corrigés

En classe certaines séances sont organisées par groupes autour d'une ou plusieurs problématiques et d'un dossier documentaire, avec comme objet de produire une synthèse en classe répondant à la question et en se servant des documents (dans le but de la maîtrise d'un mécanisme ou d'un concept essentiels). Un ou deux élèves sont en charge de créer le document et de le mettre en ligne. L'avantage est alors de pouvoir disposer d'un support commun et validé par le professeur pour ses révisions, travail réalisé hors du temps scolaire (la production a ainsi pu être réalisée progressivement avec une première proposition et des modifications apportées par les autres membres jusqu'à la validation finale)
Même constatation pour les pages des corrigés, l'activité étant similaire, collective et donnant lieu à une production (parfois on a pu se servir d'un forum créé dans ce but - voir synthèse sur les forums)

A la suite du cours (ou plus tard dans l'année) était placée sur le site une fiche de révision liée au programme.
La majorité des élèves rédige ce genre de fiche pour l'examen ; la différence ici c'est la comparaison possible entre les productions, la coopération possible pour ces travaux qui sont plutôt individuels habituellement, la validation collective du support de révision, un étalement dans le temps pour un exercice réalisé en général en fin d'année.
On peut également évaluer la maîtrise par les élèves des notions, du cours et mettre à jour les points sur lesquels il faut revenir ou préciser certaines choses.
Le travail est réparti dès le début d'année, chaque thème du programme étant pris en charge par un groupe ce qui n'empêche de faire des propositions pour un autre thème en plus.
Ce travail a été considéré comme fort utile par les auteurs des documents comme par les autres élèves dans la période de révision précédant le BAC.
A la différence d'un site comme BRISES où l'on peut trouver des cours et des activités pour préparer l'examen, ce travail est l'expression de l'activité de la classe et des échanges entre ses membres.