ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Édugéo

Des pistes pour commencer avec Édugéo

Quiberon : tourisme et développement durable

Comment faire face à l'afflux des touristes chaque année ?

Le problème posé : la presqu’île de Quiberon doit faire face chaque année à l’afflux de milliers de visiteurs. Comment gérer ces visiteurs tout en protégeant l’intégrité paysagère qui motive leur visite ?
 
La presqu’ile de Quiberon offre deux visages, sa côte sauvage offre l’un des plus beaux paysages de la Bretagne.
La lecture de la carte permet d’observer une inégale distribution spatiale de l’habitat qui privilégie la côte est, la plus abritée.
carte topographique  presqu'ile de Quiberon6.jpg
 
  • A très grande échelle (carte infra), on remarque le long de la « côte sauvage » le nombre important de parkings chargés de réguler les visiteurs, tandis que les campings sont situés à l’est, le long de la « côte civilisée » et à proximité de ses plages de sable fins. Ces parkings ont été aménages par les collectivités locales afin de mieux fixer les déplacements des touristes et ainsi mieux gérer ces espaces naturels. Le visiteur d’un jour, par ses choix de déplacements, est un acteur géographique majeur.
  • On note l’implantation de l’école nationale de navigation venue s’installer à Beg Rohu pour profiter des excellentes conditions nautiques offertes par le plan d’eau de la baie de Quiberon. On en retient le rôle de l’état qui par l’implantation de cette école a favorisé le développement touristique.
  • Les nombreuses lignes de tiretés noirs symbolisent des petits murets de pierre sèche qui délimitent un parcellaire très morcelé qui révèlent la particularité de l’appropriation de ce territoire très anciennement occupé par les hommes comme en témoignent les nombreux vestiges mégalithiques.
  • L’équipement de la presqu’île est pléthorique : casino, thalassothérapie, gare ferroviaire, gare maritime, aérodrome, palais des congrès, centre équestre, ports de plaisance… L’île ressemble à un gigantesque parc touristique !
  • On note au centre de Quiberon la conserverie, seule trace de l’activité industrielle passée (La Belle Illoise).
 
Incontestablement, nous sommes sur un territoire convoité, où la pression touristique est forte. On peut consulter le site internet quiberon.com pour découvrir l’offre touristique de la presqu’île.
 
carte topographique presqu'ile de Quiberon7 détail.jpg